Monaco : le "Lac" des cygnes interrompu à cause de trois cas de Covid parmi les danseurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aline Métais
Le cygne noir de Lac
Le cygne noir de Lac © Alice Blangero

Les Ballets de Monte-Carlo ont dû interrompre la représentation de "Lac" car trois danseurs ont été diagnostiqués positifs au Covid-19. La représentation prévue le 31 décembre 2020 au Grimaldi Forum, doit aussi être annulée.

Les spectateurs n'auront pas eu le temps de voir la mort du cygne ! Après les 20 premières minutes, le spectacle "Lac", inspiré du "Lac des cygnes"a été arrêté, le public a dû sortir de la salle. 

"Cette décision difficile a été prise par Jean-Christophe Maillot, chorégraphe et directeur des Ballets de Monte-Carlo, suite à la confirmation de trois cas positifs à la covid, au sein de la compagnie", précise la direction dans un communiqué. 

Jean-Christophe Maillot proposait une version contemporaine du « Lac des Cygnes ». En collaboration avec l’écrivain Jean Rouaud, il revisitait cet incontournable ballet classique.

"Même si la situation actuelle n'est pas alarmante, il est du devoir et de la responsabilité de Jean-Christophe Maillot, de protéger l'ensemble des membres de la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo", ajoute la direction.

Depuis le début de la crise sanitaire, les danseurs sont régulièrement testés car leur travail ne permet pas toujours de garder le masque lors des cours ou des répétitions. De plus, impossible de conserver la fameuse distanciation sociale en dansant.

Les représentations se sont déroulées normalement pendant tout le mois de décembre. Des spectacles étaient prévus les 2 et 3 janvier 2021. La direction informera les spectateurs sur leur maintien ou non.

Dans le cas où les tests PCR effectués prochainement seraient négatifs, cela permettrait d’envisager de garder les représentations des 2 et 3 janvier 2021.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.