Monaco : un robot pour permettre aux enfants hospitalisés de suivre les cours (presque) comme en vrai

Un élève d'un genre nouveau va bientôt intégrer les salles de classe de Monaco : avec son écran sur un pied roulant, le robot de téléprésence "Ubbo" permettra aux enfants hospitalisés de suivre les cours quasiment comme en vrai, et d'interagir avec leurs camarades et enseignants de l'école.
Caméra HD, son stéréo Haute Qualité, possibilité de sous-titrage... C'est Ubbo, le petit robot !
Caméra HD, son stéréo Haute Qualité, possibilité de sous-titrage... C'est Ubbo, le petit robot ! © TISSEAUX Frédéric FTV

Après avoir été testés pour visiter des lieux touristiques, participer à des conférences ou assister à des matches de foot à distance, les robots de téléprésence continuent d'intégrer de nouveaux espaces, et se retrouveront cette année derrière les bancs de l'école à Monaco. 

Ce dispositif baptisté "Ubbo" fonctionne avec un écran ou une tablette, monté sur un pied à roulettes multidirectionnelles. Piloté grâce à un navigateur internet, il permettra aux enfants hospitalisés d'aller en cours presque comme avant.

Ce robot assure une présence physique de l'élève dans la classe, ce qui lui permet non seulement de profiter des apprentissages dispensés, mais aussi d'interagir avec les professeurs et les autres camarades

explique Emmanuelle Muller, coordinatrice des dispositifs pour les élèves à besoins éducatifs particuliers.

Les élèves peuvent signaler simplement grâce à un smiley coloré s'ils comprennent bien l'auditeur en face d'eux ou s'ils rencontrent des difficultés. L'autonomie de déplacement du robot leur permet aussi de participer à certaines activités sociales, comme la récréation avec les autres enfants. 

"Il n'y a pas de rupture dans le lien, on continue à voir l'élève, à s'entendre, à échanger, et on a vraiment l'impression qu'il est là avec nous en classe", se réjouit Pascale Delahaie, conseillère pédagogique et professeure des écoles. 

Ubbo a été créé en 2014 par une start-up des Bouches-du-Rhône, appelée Axyn Robotique. Cela fait plusieurs années que les robots de téléprésence sont testés dans différentes régions et salles de classe, comme on peut le voir dans ce reportage signé France 3 Languedoc-Roussillon. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société jeunesse famille éducation monaco international technologies économie