Bannière résultats municipales

Municipales : les électeurs choisissent leur maire dans 213 communes en Paca

A vos masques, prêts, votez ! Une abstention massive redoutée, mais bien plus de suspense qu'attendu : les électeurs sont appelés aux urnes dimanche pour le second tour des élections municipales dans 213 communes de Paca.

Illustration. Une abstention massive redoutée, le second tour des élections municipales se déroule le dimanche 28 juin 2020.
Illustration. Une abstention massive redoutée, le second tour des élections municipales se déroule le dimanche 28 juin 2020. © GEORGES GOBET / AFP
Près de 2,5 millions d'électeurs en Paca - obligatoirement porteurs d'un masque - sont concernés par ce scrutin hors normes, tenu sous protection sanitaire renforcée avec port du masque dans les bureaux de vote, gel hydroalcoolique et priorité aux personnes vulnérables pour voter.

213 communes sont concernées, ainsi que les arrondissements et secteurs de Marseille, où les conseils n'ont pas été élus au complet le 15 mars. Le second tour concerne principalement les villes, puisque les communes rurales ont massivement conclu l'élection dès le premier tour.

Le premier défi sera celui de la participation, après la dégringolade du premier tour, quand moins d'un électeur sur deux (44,3% contre 63,5% en 2014) s'était déplacé pour voter en raison des risques de contamination.

A l'issue d'une campagne souvent cantonnée aux réseaux sociaux et aux médias, une abstention massive se profile à nouveau. Six Français concernés sur dix pourraient ne pas aller voter, selon plusieurs sondages. Une proportion encore plus élevée qu'au premier tour. Mais nombre d'électeurs ne se décident qu'au dernier moment.

Principale innovation, d'une portée limitée, pour faciliter le vote : un même mandataire pourra disposer de deux procurations au lieu d'une, pour permettre à un plus grand nombre de personnes, notamment aux plus âgées, de voter sans se déplacer.

Marseille dans la balance

Finis les maires inamovibles qui choisissaient leur successeur ! Les résultats s'annoncent cette fois serrés dans une dizaine des grandes villes de France, comme à Marseille, sous la pression de la gauche et des écologistes.

Pour La République en Marche, le jour du vote est celui de la fin du calvaire : peu de ses candidats sont bien placés. Très affaiblis au plan national, le Parti socialiste et Les Républicains se sont refaits une santé localement.

Mais une défaite à Marseille pour Les Républicains, que la droite détient depuis 25 ans, aurait une forte résonance politique.

Principal adversaire d'Emmanuel Macron au plan national, le choix du Rassemblement national pourrait être une nouvelle fois conforté dans les urnes.

Les conseillers municipaux, élus pour six ans, se réuniront ensuite du vendredi 3 au dimanche 5 juillet pour élire les maires et leurs adjoints. Et dans certains cas, il faudra effectivement attendre ce "troisième tour" pour connaître le nom du maire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections paca économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter