Octobre Rose : la lutte contre le cancer du sein commence maintenant

Un décolleté jugé trop profond à l'entrée du musée d'Orsay, des gendarmes qui interviennent pour des femmes seins nus à la plage, 2020 n'est pas non plus l'année du sein. Dans le registre médical, la campagne pour le dépistage est organisée en octobre, pour protéger les seins contre le cancer.
 Illustration. Le 13/10/2018, La neuvième marche rose Colombia pour la prévention et le dépistage du cancer du sein à Rennes.
Illustration. Le 13/10/2018, La neuvième marche rose Colombia pour la prévention et le dépistage du cancer du sein à Rennes. © M. Ollivier/MAXPPP
Le nombre de mammographies est en baisse depuis le confinement. Pourtant, le cancer du sein est celui qui tue le plus les femmes.

Un petit rappel pour effectuer cet examen sera donné pendant tout le mois d’octobre. Détecté tôt, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10.

Sport et cancer du sein

Souvent, les deux thèmes sont liés. Les manifestations d'Octobre Rose utilisent beaucoup le sport car l'activité physique diminue le risque de cancer. 

Cette année, Covid oblige, de nombreuses opérations ont été annulées. L'une d'entre elles a échappé à l'interdiction du rassemblement puisqu'il s'agit d'une course connectée proposée dans toute la région Paca.  

Pour participer au Marathon du dépistage, inutile de se rassembler derrière une ligne de départ, chaque coureur, ou marcheur, possède un objet connecté. Il cumule les kilomètres.

Entre le 1er et le 31 octobre 2020, ce défi peut être relevé en plusieurs sorties, sans limites de nombre. En semaine, le week-end ou le soir, la liberté est totale. Le participant doit parcourir 5, 10, 21,1 ou 42,195 kilomètres. 

Les hommes et les enfants peuvent évidemment participer. Au final, les coureurs, ou marcheurs, peuvent imprimer leur e-médaille et leur e-diplôme en ligne.

Les organisateurs de Miss France n'apprécient pas toujours cette campagne 

Anaëlle Guimbi voulait devenir Miss Guadeloupe. Mais elle avait prêté un (très chaste) sein à une campagne contre le cancer. Il était très caché mais pas encore assez. Elle a été disqualifiée du concours Miss France en août dernier.

Les seins manquent d'amour en 2020, offrons-leur une mammographie.

Voir cette publication sur Instagram

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans ! Make up by @mistermakeupartist ❤️

Une publication partagée par Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) le

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca santé société cancer sport