VIDEO - Paca : élections sénatoriales, mode d’emploi

Dans un mois auront lieu les élections sénatoriales. C’est un collège électoral de grands électeurs de chaque département qui pourra élire les membres du sénat dimanche 27 septembre. Que font les sénateurs et comment sont-ils élus dans notre région ? 
 
Le Sénat
Le Sénat © Maxppp
Peu connues, ces élections permettent pourtant d’élire les sénateurs. Ils ne sont pas directement élus par les Français, mais par un collège d’environ 87.000 "grands électeurs", au suffrage universel indirect. 

Parmi les grands électeurs, on trouve les députés et des sénateurs de chaque circonscription, des conseillers régionaux élus dans le département, des conseillers généraux et surtout des délégués des conseils municipaux. Ces derniers représentant 95% des électeurs des sénateurs.

178 sièges renouvelés

Ces grands électeurs sont obligés de voter aux sénatoriales ! Ils encourent une amende de 100 euros s'ils ne le font pas.

► VIDEO : tout ce que vous avez voulu savoir sur les élections sénatoriales sans oser le demander : Le nombre de sénateurs élus dans chaque circonscription varie en fonction de la population : un sénateur pour les Hautes-Alpes, huit dans les Bouches-du-Rhône et quatre dans le Var par exemple.

Lorsque les sénateurs sont élus, ils siègent pendant six ans. Et tous les trois ans, on renouvèlle la moitié du sénat.
Cette année, 178 sièges seront renouvelés lors des élections sénatoriales de septembre.

Pour être candidat, il faut avoir 24 ans au minimum, être de nationalité française, disposer de la capacité civile et ne pas être frappé d'une condamnation.  Depuis 2017, il est interdit de cumuler le mandat de sénateur avec une fonction exécutive locale. Les sénateurs ne peuvent ainsi plus être maire ou président de région ou de département. 

Actuellement au sénat on compte 119 femmes et 229 hommes.

L'indemnité parlementaire d'un sénateur s'élève à 5 380,72 € net par mois. Elle comprend une indemnité de résidence et de fonction et varie selon les missions du sénateur. 

Les missions du Sénat


Le Sénat est l’une des deux chambres du parlement français. Il détient le pouvoir législatif avec l’assemblée nationale. Au Palais du Luxembourg les sénateurs ont pour mission de voter les lois et le budget de l’état, de contrôler le gouvernement et de modifier la constitution.

Les sénateurs peuvent également déposer des propositions de loi et amender les projets de loi du gouvernement.
 

Le sénat compte sept groupes politiques. Ils sont répartis dans l’hémicycle selon le nombre de leurs adhérents.

Le sénat est garant de la stabilité des institutions. Contrairement à l’Assemblée nationale, il ne peut être dissous.
A l’écoute des territoires, il est le représentant des collectivités territoriales.

Pour déposer leurs candidatures aux élections sénatoriales, les candidats ont jusqu'au vendredi 11 septembre 2020 à 18 heures. 

Une fois élus, les sénateurs se retrouveront le 1er octobre au Palais du Luxembourg à Paris pour procéder à l'élection du président du Sénat. Il s'agit de Gérard Larcher (LR) aujourd'hui. 


Dans les Bouches-du-Rhône (13), les huit sénateurs sortants sont :
Michel Amiel (laREM)
Anne-Marie bertrand (LR)
Samia Ghali (SOCR)
Bruno Gilles ( LR)
Jean-Noël Guérini (RDSE)
Sophie Joissains (UC)
Mireille Jouve (RDSE)
Stéphane Ravier (NI)

Dans le Var (83), quatre sénateurs sortants :
Pierre-Yves Collombat (CRCE)
Jordi Ginesta (LR)
Claudie Kauffmann (NI)
Christine Lanfranchi Dorgal (LR)

Dans le Vaucluse (84), trois sénateurs sortants :
Alain Dufaut (LR)
Claude Haut (LaREM)
Alain Milon (LR)

Dans les Alpes-de-Haute-Provence (04), un sénateur sortant :
Jean-Yves Roux (RDSE)

Dans les Hautes-Alpes (05), un sénateur sortant :
Patricia Morhet-Richaud (LR)

Dans les Alpes-maritimes (06), cinq sénateurs sortants :
Marc Daunis (SOCR)
Dominique Estrosi-Sassone (LR)
Colette Giudicelli (LR)
Jean-Pierre Leleux (LR)
Henri Leroy (LR)
Conférence de presse de la liste LR aux sénatoriales dans les Alpes-maritimes ce 3 septembre.
Conférence de presse de la liste LR aux sénatoriales dans les Alpes-maritimes ce 3 septembre. © Nathalie Layani FTV
Ce jeudi 3 septembre matin, une conférence de presse de la liste LR aux sénatoriales dans les Alpes-maritimes s'est tenue.
  Cette liste est construite sous le signe de l’union malgré l’annonce d’une liste dissidente menée par Anne Sattonnet.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections politique élections sénatoriales paca économie jean-noël guérini les républicains