PACA : Une marche pour informer sur l'endométriose

L'endométriose est une maladie très douloureuse qui peut rendre une femme stérile. Pour la cinquième année déjà, une marche est organisée pour faire connaître cette maladie. Dans plusieurs villes de France, dont Marseille, Aix-en-Provence, Gemenos, la Seyne-sur-Mer, Cagnes-sur-Mer...

Image d'illustration
Image d'illustration © Michèle Constantini / AltoPress / Maxppp
Cette maladie pourrait toucher 10% des femmes en âge de procréer. Pourtant... on la connaît mal.

Une maladie féminine trop peu connue 


L'endométriose se caractérise par la présence de cellules d'origine utérine en-dehors de l'utérus. Ces cellules réagissent aux hormones lors des cycles menstruels. Parfois, elle n'entraîne pas de symptômes et ne nécessite pas de prise en charge. Mais chez certaines femmes, elle provoque des douleurs, chroniques ou aiguës, voire l'infertilité.

La méconnaissance de la maladie entraîne un retard diagnostique pouvant aller de six à dix ans.

Le message passe par des artistes 


Ces dernières années, l'endométriose a été médiatisée par des célébrités comme l'actrice américaine Lena Dunham, la chanteuse Imany, qui soutient ENDOmind ou l'animatrice Enora Malagré. Une autre association-phare, EndoFrance, a pour marraine l'actrice Laetitia Milot (Plus belle la Vie) et organise samedi une marche sur le Vieux-Port de Marseille. Mi-février, Lena Dunham, créatrice et star de la série "Girls", a révélé qu'elle s'était fait retirer l'utérus fin 2017 à cause de la douleur "insupportable" provoquée par la maladie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca santé société social