• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pour partir en vacances sans son chien, pensez à l’échange de garde entre particuliers

© Animalfuté
© Animalfuté

Quand on part en vacances, on ne peut pas toujours emmener son chien avec soi. Une alternative au séjour en chenil, c’est l’échange entre particuliers, une « consommation collaborative » qui séduit de plus en plus de maîtres. Une formule qui est aussi avantageuse financièrement.

Par Annie Vergnenegre

"Vous gardez mon Labadror pendant que je pars en vacances en juillet, je garderai votre Bouvier bernois en août". Voilà en résumé le principe simple de l’échange de garde entre particuliers. Une formule collaborative proposée aux propriétaires de chiens qui partent en vacances et cherchent une solution pour faire garder leur fidèle compagnon.

Le bien-être du chien en priorité


Le service rendu est gratuit. Ce qui est payant, c’est l’adhésion au site qui met en relation les adhérents, permet de consulter ou passer une annonce afin de trouver une solution près de chez soi. Blandine Damour a créé le site Animalfuté en 2012, elle habitait alors Aix-en-Provence.

La première motivation des adhérents, c'est la certitude de mettre leur animal dans de bonnes mains pendant leur absence

explique la fondatrice. "La plupart a les moyens de mettre son chien en pension mais beaucoup sont mal à l'aise avec l'idée de le laisser dans une cage surtout pour un long séjour. Personnellement, je le vivais comme un abandon..." "En Provence, ça fonctionne très bien, note-elle, le type d'habitation s'y prête bien, souvent les adhérents ont des maisons avec jardin et peuvent prendre deux animaux sans problème".

Avoir un bon copain 


Sur Animalfuté, l’adhésion à l’année est de 30€ pour un chien, un chat.. ou un cheval, 5€ pour les petits animaux de compagnies de type lapin, oiseau, cochon d'inde... Un budget à porter de toutes les bourses. Karine, adhérente à Avignon, apprécie l’économie réalisée : « Je m’absente tout un mois donc la pension, ça me coûtait environ 1500 euros pour mes deux York ». En un an, elle s’est constituée un carnet d’adresses très précieux :« J'ai plusieurs contacts dans mon téléphone, je peux partir souvent, tous les deux mois, et j’ai de quoi faire dans un rayon de 30 km autour de chez moi.. et mes enfants sont contents d’avoir d’autres animaux". 

Créer un réseau de confiance


"Le plus compliqué, reconnaît la président du site, c'est que les animaux s'entendent et pour ça il faut se rencontrer. Souvent les gens se rapprochent par proximité de races mais rien n'empêche de mettre un Chi wa wa avec un Léonberg..."

L'important est de bien se mettre d'accord sur les règles d'éducation, savoir si votre chien a l'habitude de monter sur les fauteuils, de dormir dedans, dans la niche ou dans votre lit...

A noter que les chiens de catégorie 1 et 2 sont interdits. "La formule offre beaucoup de confort, vante Blandine Damour, on n'hésite pas parce qu'il y a réciprocité et ça permet de se faire un véritable réseau". Chacun peut par ailleurs apporter ses appréciations sur le déroulement de l'échange.  

Côté pratique, il est préférable de garder les habitudes alimentaires de l’animal en fournissant sa nourriture habituelle pour la durée du séjour, comme c’est le cas dans une pension. Convenir également à l'avance de la prise en charge d’éventuels frais médicaux. Enfin, il est aussi recommandé de vérifier si votre contrat d’assurance habitation (responsabilité civile) inclut bien  une couverture animal en cas d’incident. 
Animalfuté est le premier site d'échanges de garde entre propriétaires en France avec environ 1200 adhérents, un autre autre site existe, AnimoVacances, dont l'adhésion est gratuite.



Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus