Pass sanitaire : assouplissement des règles pour les adolescents et les salariés des établissements recevant du public

Invité du journal de France 2, mardi soir, Olivier Véran a détaillé les premières mesures pour la mise en place du pass sanitaire. Les 12-17 ans vont pouvoir passer l'été sans ce pass. De leur côté les employés des établissements recevant du public ont un peu plus de temps pour se faire vacciner.

Après les annonces d'Emmanuel Macron sur l'extension du pass sanitaire, son ministre de la Santé en a précisé les modalités sur le plateau de France 2, mardi 13 juillet. Pour rappel le pass sanitaire est validé après l'injection de deux doses de vaccin ou avec un test de moins de 48 heures. 

Assouplissement des règles pour les moins de 18 ans 

Les 12 et 17 ans sont encore très peu nombreux à être vaccinés, ils n'ont accès aux doses que depuis fin juin. Pour eux, le précieux sésame ne sera obligatoire qu'à partir du 30 août, a annoncé Olivier Verran. Ce qui pourrait bien sauver les vaccances en famille.

A noter que les enfants de moins de 12 ans ne sont pas soumis au pass sanitaire.

Plus de temps pour les employés en contact avec le public

Restaurant, théâtres, parc d'attraction, du temps supplémentaire a également été accordé aux salariés des établissements recevant du public. Les employés non vaccinés ne vont pas avoir besoin de se faire tester tous les deux jours pour valider leur pass sanitaire.

Olivier Véran a cependant précisé qu'ils devront recevoir leur première dose au plus tard le 1er août et devront être vaccinés totalement avant le 30 août. Sinon les tests seront obligatoires pour ces salariés. 

Un pass sanitaire plus rapide à obtenir

Le délais pour obtenir son pass sanitaire va également être réduit. Après la seconde dose, il faudra sept jours et non plus 14 pour être considéré comme totalement vacciné. 

Attention, pour voyager en Europe, la règle reste cependant de 14 jours. 

"Nous pourons bientôt tomber le masque"

Pour les lieux où s'appliquent le pass sanitaire, "nous pourons bientôt tomber le masque", a annoncé Olivier Véran. Le ministre de la Santé, n'a cependant précisé aucune date. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19