CARTE. Covid-19 : où se faire vacciner dans les Alpes-Maritimes et le Var ?

Alors qu'Emmanuel Macron a annoncé lundi 12 juillet l'obligation prochaine d'un pass sanitaire pour accéder aux lieux de culture et de loisirs, France 3 Côte d'Azur fait le point sur les centres de vaccination dans les Alpes-Maritimes et le Var.
Nice et tout le département des Alpes-Maritimes parmi les bons élèves en terme de primo-vaccination.
Nice et tout le département des Alpes-Maritimes parmi les bons élèves en terme de primo-vaccination. © Hélène Maman / FRANCE TELEVISIONS

Il n'est pas encore 9h30, ce mardi 13 juillet, que des dizaines de personnes font la queue patiemment devant le centre de vaccination de Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var. La veille, la prise de parole d'Emmanuel Macron a poussé près de 926 000 Français à prendre rendez-vous pour leur première dose de vaccin anti-Covid sur Doctolib. "Un record absolu", déclarait sur franceinfo Stanislas Niox-Château, co-fondateur de la plateforme. Il précise que 65% de ces rendez-vous ont été pris par des moins de 35 ans.

Et pour cause : à partir du 21 juillet, le pass sanitaire sera nécessaire pour entrer dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Son usage sera ensuite obligatoire pour se rendre dans les cafés, les restaurants (même en terrasse), dans les centres commerciaux, dans les transports en commun de longue distance (avion, train, car, bateau) ainsi que les établissements médicaux. De plus, la vaccination sera obligatoire pour les personnels des établissements de santé. 

A Nice, Toulon et leurs alentours, aucun rendez-vous n'est disponible avant fin juillet-début août sur Doctolib. Certains centres annoncent néanmoins la mise en ligne de "nombreux créneaux dans les jours à venir". France 3 fait le point sur les centres de vaccination dans les Alpes-Maritimes et le Var. 

A noter que le pass sanitaire peut aussi s'obtenir sans être vacciné, explique le site du gouvernement. Il suffit de présenter un test (PCR ou antigénique) négatif de moins de 48 heures, ou le résultat d'un test positif attestant du rétablissement du Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de six mois. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19