Patrouille de France : survol des hôpitaux de PACA en hommage aux soignants

Basée à Salon-de-Provence, la Patrouille de France a terminé ses trois journées de vol dédiées aux soignants par les hôpitaux de Nice, Toulon et Marseille ce vendredi après-midi. Les huit alphajets sont passés à 200 mètres d'altitude au dessus des bâtiments pour un hommage spectaculaire.

La tournée d'hommage de la Patrouille de France a démarré le 15 juillet en Ile-de-France
La tournée d'hommage de la Patrouille de France a démarré le 15 juillet en Ile-de-France © EPAA/Armée de l'air
Au départ de Luxeuil cet après midi, la patrouille de France a pris d'abord la direction de Nice, pour un programme millimétré, à dix minutes près :La patrouille de France a suvolé l'hôpital Pasteur 2 à Nice admirée par les soignants comme le montre cette vidéo :Les pilotes ont rejoint leur base, à Salon-de-Provence, vers 16h45. "C'est une suite à l'hommage rendu à la nation le 14 juillet, que nous avons proposé de prolonger".
Le lieutenant colonel Renaud Quirin, directeur des équipes de présentation de l'armée de l'air se dit "honoré" des trois jours passés en survol des hôpitaux français les plus touchés par la pandémie.

Au total, trois grandes régions sont survolées depuis mercredi 15 juillet par les pilotes des huits alphajets de la Patrouille de France. Après la région parisienne et le grand Est, l'hommage se termine en Provence-Alpes-Côte d'Azur. En PACA, où les hôpitaux ont accueilli des malades au moment où l'Est était débordé.
   

Survol à 200 mètres d'altitude, au plus près des soignants

La mission hommage aux soignants ne resssemble pas aux autres.
"C'est particulier : survoler un hopital et le trouver en quelques secondes pour passer au bon endroit n'est pas forcément simple", explique le lieutenant colonel Renaud Quirin.

"Le survol demande beaucoup de travail sur carte et avec nos logiciels de préparation de mission, afin de trouver le meilleur axe en fonction et de façon à ce que les personnels soignants puissent nous voir."
"200 mètres c'est la hauteur minimale, pour être au plus près des soignants" a précisé le lieutenant colonel.

Au total une trentaine d'hôpitaux français sont survolés durant les trois journées d'hommage de la Patrouille de France.

"Pour nous c'est beaucoup d'émotion car c'est une grosse tournée. On a des retours de soignants reconnaisants, c'est une belle mission".

"Nous sommes satisfaits d'avoir pu rendre cet hommage à tous les français et en particulier à ceux qui étaient première ligne" conclut le directeur des équipes de présentation de l'armée de l'air.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca coronavirus/covid-19 santé hommage