Pédopornographie : la gendarmerie de Paca alerte sur l'envoi de mails frauduleux en masse

Ce lundi 11 octobre la gendarmerie de Paca alerte sur les risques d'arnaques digitales. Des internautes reçoivent des mails les accusant de naviguer sur des sites pédopornographiques. Ces courriels semblent venir de la gendarmerie, c'est une tentative pour voler les coordonnées.

L'alerte est à prendre très au sérieux, de nombreux mails frauduleux sont envoyés aux Françaises et Français et plus particulièrement depuis début octobre 2021 aux habitants de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur..

Cette fois-ci, le papier à en-tête porte les noms, prénoms et fonction du directeur général de la gendarmerie nationale Christian Rodriguez.

"Les mails sont de plus en plus crédibles, ils font en sorte que cela rassemble beaucoup aux papiers de l'administration, et comme les gens vérifient sur internet, ils sont rassurés de voir que "c'est vrai", et c'est toute la force de ces escrocs, ils utilisent l'intelligence sociale pour être au plus proche de la réalité et être crédibles dans leur arnaque", explique le Colonel de réserve, Christophe Clarinard.

Les malfaiteurs ont au préalable acheté sur le dark web, des milliers d'adresses mail pour lancer leur campagne de mailing de masse.

Jouer sur la peur des gens

Le but de ces escrocs est de jouer sur la peur des gens.

"Là ce qui est nouveau, c'est qu'ils utilisent la peur en faisant croire aux gens qu'ils ont été pris en train de naviguer sur internet et plus particulièrement sur des sites pédopornographiques. Comme c'est puni par la loi, les gens paniquent et vont répondre aux mails frauduleux", détaille le colonel.

Ces mails ont pour but de récupérer des données personnelles que vous ne donneriez pas en temps normal, comme des coordonnées bancaires et autres données sensibles.

"Ils utilisent ce ressort pour forcer les gens à prendre contact avec eux, pour quelques prétextes que ce soit, se faire verser de l'argent, récupérer des données personnelles tout en forçant les personnes vulnérables à agir contre leur gré".

Que faire ?

Si jamais vous recevez ce genre de mails, "surtout, ne pas y répondre, le mettre à la poubelle et faire un signalement", précise le Colonel Christophe Clarinard.

"Ces mails vont vous proposer de cliquer sur des liens, de remplir des formulaires, ou d'ouvrir des pièces jointes, tout cela peut apporter des logiciels virus qui ensuite pourront faire des captures de vos données sur votre ordinateur à votre insu, il faut être très vigilants".

Plusieurs plateformes sont à disposition de la population pour s'informer, vérifier et prendre des conseils.

Les signalements de contenus suspects ou illicites peuvent se faire sur le site PHAROS mais également sur magendarmerie.fr , des gendarmes sont là pour vous répondre par chat, 7 jours sur 7 et 24h sur 24. C'est une plateforme d'aide dédiée pour les conseils sur l'outil digital et sur la plateforme du gouvernement cybermalveillance.gouv.fr

La gendarmerie rappelle qu'elle n'envoie pas de mails de ce type.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie police société sécurité internet justice