La princesse Charlene a rallié Calvi à Monaco en water-bike pour lutter contre la noyade

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aline Métais .

C’est un défi singulier : relier les 180 kilomètres qui séparent Calvi de Monaco, par la mer, en water bike. Un défi lancé par la Fondation Princesse Charlene de Monaco pour lutter contre les noyades. L'un des 8 athlètes, la star de MMA Conor McGregor, n'a pas pu prendre le départ.

La princesse Charlene est arrivée sur le Rocher en water-bike, épuisée, essoufflée mais visiblement heureuse d'avoir accompli son exploit. Le prince Albert l'attendait à son arrivée avec leurs enfants, Gabriella et Jacques. 

La princesse s'est entraînée cet été et début septembre avec son frère Gareth Wittstock en Corse pour être au top le jour du départ. Charlene de Monaco rallie ce samedi 12 septembre Calvi à Monaco en water-bike. C'est la 3ème édition du Water Bike Challenge. Un défi caritatif lancé pour la Fondation Charlene de Monaco. Voici le résumé en images du "Crossing Calvi-Monaco" :  Pour suivre la course en temps réel jusqu'à dimanche, c'est  ici.

Comme un vélo sur l'eau



Pour cette troisième édition, deux équipes de quatre athlètes se relayent en mer pendant près de 24 heures, les 12 et 13 septembre. Ils doivent parcourir la distance entre la Corse et la Principauté à bord d’un water bike. Un petit bateau qui ressemble à catamaran miniature, avec deux roues et un guidon, comme un vélo sur l'eau. Cet engin avance à la seule force du pédalage.
Partie ce samedi 12 septembre à 15h00, la princesse Charlene, ancienne nageuse de haut niveau, a expliqué sa démarche à nos confrères de Corse-Matin : 

Depuis mon plus jeune âge et à travers mon parcours d'athlète, j'ai toujours été sensibilisée aux dangers de l'eau. Toutes les 85 secondes, une personne meurt par noyade dans le monde et les enfants de moins de cinq ans sont les plus touchés. Quand j'ai créé ma fondation en décembre 2012, il était évident pour moi que son objectif prioritaire serait de sauver des vies en luttant contre les noyades.

La princesse Charlene de Monaco

Conor McGregor en garde à vue

Un départ marqué par l'absence de l'un des participants connus : Conor McGregor. Le champion irlandais de MMA, spécialiste des arts martiaux mixtes, est en retraite de la compétition depuis 3 mois. Il s'entraînait depuis plusieurs semaines à Calvi, comme le montrent ses publications sur son compte Instagram où on le voit lors d'une sortie en mer au guidon d'un water bike. Mais selon les informations de nos confrères de France 3 Via Stella, Conor McGregor est actuellement en garde à vue à la gendarmerie de Calvi. Il n'a donc pas pu prendre le départ de la course.  
Le sportif est entendu à la suite du dépôt d'une plainte le 10 septembre. L'irlandais se serait rendu coupable de faits susceptibles d'être qualifiés de tentative d'agression sexuelle et d'exhibition sexuelle lors d'une soirée dans un établissement de Calvi, précise le parquet de Bastia.



Une arrestation qui n'a pas empêché le départ de la course.



Lancée le 14 décembre 2012, la Fondation Princesse Charlene de Monaco s’est fixé comme objectif prioritaire de sauver des vies en luttant contre les noyades. La princesse parcourt le globe pour sensibiliser l’opinion publique aux dangers de l’eau, enseigner aux enfants les mesures de prévention et leur apprendre à nager.



L’Organisation Mondiale de la Santé a estimé à 360.000 le nombre de personnes mortes noyées en 2015 dans le monde :
  • Plus de 40 personnes décèdent par heure
  • Plus de la moitié des noyés ont moins de 25 ans
  • Les enfants de moins de cinq ans sont les plus touchés
  • Lorsque les noyades ne sont pas mortelles, elles peuvent occasionner de lourdes séquelles, en particulier neurologiques.
 

De nombreux programmes « Learn to Swim, pour l'apprentissage de la natation » et « Water Safety, pour la prévention de la noyade » sont mis en œuvre dans le monde par sa fondation pour lutter contre ce fléau.



L'arrivée est prévue le dimanche 13 septembre au Yacht Club de Monaco. Mais des changements pourraient se produire en fonction de la météo et des conditions de navigation en mer Méditerranée. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité