Cet article date de plus de 4 ans

Privatisation de l'aéroport de Nice : Monaco voudrait y investir entre 100 et 150 millions d'euros

L'État monégasque a indiqué ce  jeudi examiner une entrée à hauteur de près de 10% dans le capital de l'aéroport Nice Côte d'Azur, en s'associant à l'un des groupements en lice pour l'acquisition des 60% de parts détenues par l'État français.
L'Aéroport Nice Côte d'Azur.
L'Aéroport Nice Côte d'Azur.
Jean Castellini, conseiller (ministre) en charge des Finances et de l'Économie, a précisé jeudi à l'occasion d'un point de presse du gouvernement monégasque que cette prise de participation légèrement inférieure à 10% pourrait représenter un investissement compris entre "100 et 150 millions d'euros", selon le groupement retenu.

Monaco va choisir "dans les prochaines semaines" le groupement en lice qui correspond le mieux aux priorités stratégiques de la principauté, située
à une trentaine de kilomètres du premier aéroport de province français. 
Selon M. Castellini, tous les concurrents rencontrés seraient intéressés par une entrée de Monaco dans le tour de table.

"Nous voulons réaliser un investissement financier stratégique avec une vision à long terme et nous voulons un vrai partenariat", a-t-il précisé.


La principauté souhaite s'adosser à un candidat ambitieux financièrement et désireux notamment de favoriser une clientèle d'affaires haut de gamme ainsi que des lignes intercontinentales directes avec les Etats-Unis et l'Asie. 

2 milliards d'euros


L'État français a donné en mars le coup d'envoi à la privatisation partielle des aéroports de Nice et de Lyon, qui pourrait lui rapporter quelque 2 milliards d'euros, en lançant les appels d'offres pour la cession des 60% qu'il détient dans les deux infrastructures. Les offres fermes des candidats devront être déposées au plus tard le 4 juillet. 

L'aéroport de Nice Côte d'Azur (12 millions de passagers) est en outre  détenu par la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) qui possède 25% du capital, et les collectivités locales qui cumulent 15% (répartis à parts égales entre région, département et métropole). - avec AFP -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport nice côte d'azur économie transports transports aériens monaco international