Le rallye Monte-Carlo dans les Hautes-Alpes : retour sur l’épreuve entre Saint-Clément-sur-Durance et Freissinières.


Chaque année les Hautes-Alpes attendent le rallye. Cette année une spéciale reliait Saint-Clément-sur-Durance à Freissinières. Un nouvel itinéraire attire beaucoup de spectateurs et peut réserver des surprises aux meilleurs pilotes.


Un très bel itinéraire en balcon sur la Durance avec beaucoup de virages à la montée annonçait une belle épreuve. Les spectateurs auraient bien aimé un peu de neige pour corser la montée. Cette année pour la première fois une spéciale reliait Saint-Clément sur Durance à Freissinières en passant par tous les hameaux de Réotier. Le départ se fait au pied de la tour de Saint-Clément, en trombe naturellement, après avoir fait vrombir le moteur !

VAQUI-REPORTAGE : Eliane Tourtet


Le Monte-Carlo est une institution 

Drôme, Ardèche, Hautes-Alpes, Alpes de Haute-Provence, arrière pays niçois, autant de lieux emblématiques du rallye : le Col de la Fayolle, le Turini, Laborel, L’Epine, Selonnet, …
On revoit toujours avec plaisir ces images des années soixante en noir et blanc avec des Dauphines et des Alpines. Epoque où les concurrents roulaient à 50 km/h de moyenne !


Des spectateurs locaux mais pas que …

Des voisins, des habitants des Hautes-Alpes ou de la région venus pour la journée ou la semaine mais aussi beaucoup d’étrangers amateurs de rallye.
Roberto, Angel et Adrien sont trois jeunes Galliciens. Ils ont fait 1500 km pour venir dans les Alpes suivre la semaine de rallye.

Nous aimons les voitures, l’ambiance, le paysage, le froid aussi !

Ils soutiennent évidemment les pilotes espagnols engagés dans l’épreuve.
Beaucoup de spectateurs italiens aussi. Luca vient d’une ville près de Sienne, en Toscane, et va suivre avec ses amis toutes les spéciales du Monte-Carlo.

Toute une organisation 

Le rallye demande une organisation scrupuleuse. Beaucoup d’itinéraires sont fermés à la circulation. Les nombreux commissaires de course assurent le bon déroulement de l’épreuve. Sans oublier toute l’assistance, la sécurité, gendarmes et pompiers et tous ces bénévoles locaux présents le long du tracé, reconnaissables à leur gilet jaune, souvent des fidèles du Monte Carlo.

L’ambiance, le public, le bruit des voitures, les performances des pilotes.         

Bernard est venu en voisin de Réotier. Il passera sa journée dans ce virage au dessus de Saint-Clément à canaliser les spectateurs. Les pieds dans la boue et dans le froid, il passera une journée formidable.

Nouvelle spéciale et mauvaise surprise

Mal repérée ou simple malchance, une nouvelle spéciale peut surprendre les pilotes. Cette année, l’estonien Ott Tänak en fera les frais. Dans une ligne droite à la descente, à 180 Km/h, la voiture mord le bord de la chaussée et rebondi dans le décor comme le montrent des images amateur stupéfiantes. Plus de peur que de mal mais pour le champion du monde, la route s’arrête ici.

Numero Uno

C’est Luca le spectateur italien qui le dit.

C’est le rallye où l’on voit la différence entre les pilotes et les champions. Tous veulent remporter le Monte-Carlo.


Pilotes connus et inconnus

Dans les Hautes-Alpes, on vient pour Sébastien Ogier, le Champsaurin, 6 fois vainqueur du Rallye.
Parmi les pilotes, nombreux sont aussi les équipages amateurs : des passionnés qui vivent pour le rallye, le font avec passion, sans les moyens financiers ni techniques des autres.
En 2020, le pilote Sébastien Ogier pouvait l’emporter pour la 7ème fois.
Avec 12 secondes d’avance, ce sera finalement le belge Thierry Neuville qui sera vainqueur à Monaco.

REVOIR LE REPORTAGE 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité