La région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur moins touchée par les cancers que les autres régions

Une séance de dépistage du cancer du sein à Nice. / © France 3 Côte d'Azur
Une séance de dépistage du cancer du sein à Nice. / © France 3 Côte d'Azur

L'agence publique Santé Publique France a communiqué mercredi les résultats d'une étude sur l'incidence et la mortalité pour 24 cancers en France et notre région est moins touchée que les autres.

Par France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur

Cette étude a été réalisée sur la période 2007-2016 en collaboration avec les Agences régionales de santé. Selon les estimations il y a 31 044 nouveaux cas de cancer estimés par an, dont 52% chez l'homme en région Sud-PACA.

Les cancers les plus fréquents, responsables chaque année d’un peu plus de la moitié des nouveaux cas, sont :
  • prostate, poumon et côlon-rectum chez l’homme
  • sein, côlon-rectum et poumon chez la femme
 

Plus de 10 000 décès


Selon le rapport, on compte en région Sud-PACA 12480 décès par cancer estimés par an dont 56 % chez l’homme. Cette situation régionale est favorable chez les hommes par rapport à la France métropolitaine et proche chez les femmes (toutes localisations confondues).

Situation contrastée selon le département, globalement plus favorable dans les départements des Alpes-Maritimes et des Hautes-Alpes.

Var : 
 
  • Sur-incidence (2 sexes) et sur-mortalité (chez les hommes) du cancer de la vessie.
  • Sur-incidence de cancers liés à la consommation de tabac : pancréas, lèvre-bouche-pharynx chez les femmes, poumon chez les femmes associée à une sur-mortalité.
  • Sur-incidence des cancers du col de l’utérus et de la thyroïde.

► Bouches-du-Rhône :
 
  • Sur-incidence des cancers du pancréas, du col de l’utérus et de la thyroïde.
  • Sur-mortalité du cancer de la vessie chez les hommes.

Vaucluse :

Sur-mortalité du cancer de la vessie chez les hommes.

Notre émission Enquêtes de région avait consacré un magazine à sur la vie après le cancer, à revoir ici : 
 
 

Le rapport complet


Les régions les plus touchées restent la Bretagne et Hauts-de-France. Notre région reste toutefois surreprésentée en ce qui concerne le cancer de la thyroïde. Le rapport complet est visible sur le site de Santé Publique France.
 

Les détails de l'étude

Ces travaux ont permis de fournir pour la première fois des estimations régionales et départementales d’incidence pour les cancers de l’estomac, du foie, du pancréas, du rein, du système nerveux central, du lymphome de Hodgkin et pour l’entité « tous cancers ».

Les données d’incidence et de mortalité de 14 localisations cancéreuses, publiées entre 2015 et 2016 à l’échelle départementale ont été mises à jour :
 

  • Hommes : Lèvres-bouche pharynx, œsophage, côlon-rectum, larynx, poumon, prostate, testicule, thyroïde, lymphome malin non hodgkinien
  • Femmes : Lèvres-bouche-pharynx, côlon-rectum, poumon, sein, col de l’utérus, corps de l’utérus, ovaire, vessie, thyroïde Chacun des 16 rapports comporte une page de synthèse des principaux résultats du rapport

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus