Cet article date de plus de 5 ans

Sainte-Maxime: les arbres de la discorde

La communauté de communes du golfe de Saint-Tropez a abattu des arbres signalés à risque, dans le cadre de la lutte contre les inondations.  Problème: ils étaient sur un terrain privé, et les propriétaires étaient opposés à ces travaux.  IIs ont porté plainte.
12 arbres, dont certains étaient centenaires, ont été abattus sur ce terrain privé.
12 arbres, dont certains étaient centenaires, ont été abattus sur ce terrain privé. © F3
Après les crues de 2014,  dans le Var, des berges de cours d'eau se sont fragilisées. A Sainte-Maxime, la communauté de communes du golfe de Saint-Tropez a donc décidé de couper des arbres, dans le cadre de la lutte contre les inondations. 

12 arbres abattus sur un terrain privé

Des arbres  de plusieurs dizaines de mètres de haut avaient été signalés comme dangereux. Il sont été abattus. Mais ils étaient sur un domaine privé.
Les propriétaires du terrain font aujourd'hui part de leur colère et de leur désarroi. En leur absence, 12 arbres de leur propriété située au bord du fleuve le Préconil ont été abattus: des aulnes, des frênes et des peupliers dont certains étaient centenaires. 

On a strictement interdit de couper ces arbres, on est chez nous, c'est la propriété privé qui est bafouée

tempête Michel Roche, le propriétaire des arbres abattus. 

Certes, il y a avait bien une autorisation préfectorale pour exécuter ces travaux. Mais il fallait aussi l'accord des propriétaires, qui ne l'ont jamais donné. 

(Les arbres) ont été coupés malgré tout parce que sur le fond, ils devaient être coupés et c'est la le désaccord, que je comprend. Il n'en reste pas moins que sur le fond, en terme de prévention, il fallait couper ces arbres.

explique Vincent Morisse, président de la communauté de communes du golfe de Saint-Tropez

Les propriétaires ont déposé une plainte. Dans les prochains jours, le président de la communauté de communes les rencontrera pour essayer de les convaincre du bien-fondé de son action.
durée de la vidéo: 01 min 49
Sainte-Maxime: les arbres de la discorde ©France 3 Côte d



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société environnement intempéries météo inondations