• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Séisme en Paca après le score “historique” du FN

Marion Maréchal Le Pen, tête de liste FN en Paca. / © Boris Horvat/AFP.
Marion Maréchal Le Pen, tête de liste FN en Paca. / © Boris Horvat/AFP.

La liste de Marion Maréchal-Le Pen (FN) est arrivée largement en tête en Provence-Alpes-Côte d'Azur au premier tour des élections régionales. Immédiatement le débat s’est engagé sur un rassemblement entre les listes de gauche et celle des Républicains pour lui faire barrage.

Par Annie Vergnenegre

Entre 40,3% à 41,9% des voix, le résultat obtenu par Marion Maréchal Le Pen en Paca est le meilleur score du FN en France. Les ténors locaux du FN ont immédiatement salué ce résultat « historique ». Plus d'un électeur sur deux ne s’est pas déplacé aux urnes pour ce premier tour. Il n’y a donc pas eu de sursaut des abstentionnistes face à la menace frontiste brandie par la droite et la gauche ces derniers jours.

La jeune députée du Vaucluse, du haut de ses 26 ans, devance la liste de droite de Christian Estrosi (24 à 26,7%) et du PS Christophe Castaner (15,8 à 17,7%), selon les estimations de trois instituts de sondage. EELV et Front de gauche qui n’ont pas voulu l’union avec le PS au premier tour n’ obtiennent qu’entre 4,9% et 7%, tandis qu'aucune autre liste ne dépasse les 5%.

"Premier parti de France"

Après avoir twitté un simple "merci" à ses électeurs, Marion Maréchal Le Pen est apparue un peu après 21 heures, victorieuse au milieu de ses militants rassemblés au complexe sportif du Pontet.
VIDEO :

"Une des plus graves menaces"

Arrivé en deuxième position, Christian Estrosi (Les républicains) s’est d’emblée positionné comme le meilleur candidat capable de l’emporter face au FN dimanche prochain.
VIDEO :

"Appel à la résistance"

A 20 h15, à l’annonce des résultats, Christophe Castaner a appelé les forces de gauche à se rassembler, laissant entendre qu’il se maintenait au second tour, estimant que « Christian Estrosi ne pouvait prétendre être le Républicain qui rassemblerait face à Marion Maréchal Le Pen au second tour.»
VIDEO :
Sur le plateau France 3, la députée Marie-Arlette Carlotti est la première à clairement appelé ses « amis au retrait » et à annoncer qu’elle votera à droite, « même si c’est une souffrance ».
VIDEO :
Vers 22 heures, l’annonce du bureau national PS sur le retrait de la liste PS en PACA tombe. La nouvelle a immédiatement suscité la stupéfaction au QG de la tête de liste, aux Docks de Marseille. Certains militants ont d’emblée prévenu qu’il ne serait pas question pour eux d’aller voter au second tour dans de telles conditions, ni même de tenir des bureaux de vote. A 23h30, Christophe Castaner s'est dit prêt à accepter le sacrifice pour faire barrage au Front national. 
VIDEO : 
Pour les socialistes, ce retrait signifie qu'ils ne siégeront pas au conseil régional de Paca pendant cinq ans.




Sur le même sujet

Interview de Thérèse Scheirmann-Descamps

Les + Lus