• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Et si votre chien/chat partait en vacances cet été ?

Chat en vacances à Sartène (Corse). / © FTV
Chat en vacances à Sartène (Corse). / © FTV

Vous l'aimez, et il vous aime. Mais quand arrivent les vacances, difficile d'infliger à votre animal la chambre d'hôtel ou la tente au camping. Pensions, garde à domicile, hôtels pour animaux, des solutions existent. A vous - et à votre animal -, de faire votre choix... de 0 à 150 euros la journée.

Par Jacqueline Pozzi

Tout d'abord, un chiffre. 60 000 animaux sont abandonnés chaque été en France. C'est le chiffre avancé par la Fondation Brigitte Bardot qui ce lundi 15 juillet, lançait sa nouvelle campagne de lutte contre les abandons. La France "championne d'Europe de la cruauté".
 

Balayons ces images. Car des solutions de garde existent, faciles, nombreuses, variées. Combien de temps serez-vous absent ? Quelle est la taille de votre animal ? Son caractère ? Ses habitudes ? Et surtout... quel est votre budget ? Si vous avez répondu à ces questions, vous serez en mesure de faire votre choix parmi ces modes de garde qui se sont beaucoup développés ces dernières années.

 

Les pensions

C'est le premier mode de garde auquel on pense. Votre animal, chien, chat, est reçu dans un lieu adapté et certifié (le Certificat de Capacité Animaux de Compagnie, CCAD, est délivré par la préfecture, et une déclaration doit être faite auprès de la Direction des services vétérinaires). Les chiens sont en général hébergés dans des box individuels avec une petite cour privative. Pour les chats, les hébergements peuvent être collectifs ou séparés. On peut trouver des places à partir d'environ 15 euros par jour pour un chien de petite taille, 10-12 euros pour un chat. Les tarifs varient ensuite en fonction des services mis en avant par la pension : si votre chien dispose d'un vaste terrain pour courir la journée, c'est plus cher...

Si c'est la première fois, "il vaut mieux faire un essai, 24 ou 48 heures avant" conseille Alexandra Couture, vétérinaire; "pour permettre à l'animal de s'adapter". Même s'il est en box individuel, "le bruit, les aboiements des autres pensionnaires sont une source de stress pour un chien qui n'est pas habitué". Quant au chat, "il a tendance à ne pas aimer la compagnie de ses congénères". A moins que vous ayez un chat particulièrement sociable, il est donc peut-être préférable d'envisager une forme de garde "à domicile".

 

Les pet-sitters

Cette formule s'est beaucoup développée grâce à internet. Plusieurs sites, parmi lesquels Animaute.fr, Amimalin.com, ou Holidog.com, mettent en relation des "gardiens d'animaux" et des propriétaires, avec différentes formules : soit le pet-sitter prend l'animal à son domicile, soit il lui rend visite, pour le laisser dans son environnement, selon une fréquence convenue à l'avance. "Un chat préférera toujours rester chez lui, avec une personne qui vient le voir tous les jours", précise Alexandra Couture.

Ces pet-sitters ne sont pas forcément des professionnels, ce peut être des retraités, des étudiants, des personnes qui cherchent à arrondir leurs fins de mois. Aussi le tarif varie en fonction des profils. On peut trouver un pet-sitter qui viendra rendre visite à votre chat dès 8 euros par jour, à votre chien dès 12 euros, mais la plupart du temps le tarif n'est pas très différent de celui d'une pension. On vous proposera même de s'occuper de votre furet ou de votre poisson rouge (12 euros la visite).

Comment choisir la bonne personne ? La plupart des sites proposent aux propriétaires d'attribuer une note à celui ou celle qui s'est occupé de leur animal. Et une prise de contact en amont permet d'établir une relation de confiance.
 
 

L'échange de garde d'animaux

C'est la formule à 0 euro. Vous gardez mon animal, je garde le vôtre. La mise en relation peut se faire via internet, avec par exemple le site Animalkeepers.fr, un "contrat d'échange de garde" est conclu mais pas d'échange d'argent. Là-encore, la relation de confiance est primordiale.
C'est la version 2.0 d'une formule toute simple, et qui fonctionne encore : pourquoi ne pas demander à un voisin, un ami qui habite à proximité, de passer rendre visite à votre animal, à charge de revanche ?

 

La formule luxe

Pour les animaux aussi, certains veulent le meilleur, et sont prêts à mettre le prix... Ainsi de véritables hôtels pour animaux sont apparus sur la Côte d'Azur. Pour chats, le Cats Palace à Cannes propose des chambres individuelles, et différents équipements tels qu'une play room, une terrasse 100% sécurisée, pour 18 euros par jour.
La formule "hébergement collectif" reste moins chère, 15 euros par jour à la pension pour chats de Beausoleil : une pension de famille au sens propre où les chats vivent ensemble dans un appartement équipé de tout le confort pour félins, litières écologiques, fontaines à eau, diffuseur de valériane contre le stress.
Pour votre chien l'hôtel Doggylodge à Carcès propose trois lodges qui sont de véritables appartements indépendants, filmés 24 heures sur 24 pour permettre au propriétaire de prendre des nouvelles en temps réel. Massage anti-stress inclus pour l'animal. Pour un coût d'environ... 150 euros pour jour.
 

Quelque soit le mode de garde que vous aurez choisi, rappelez-vous que votre compagnon est très attaché à ses habitudes. "L'animal se construit autour de rituels. Il faut les changer le moins possible" précise Alexandra Couture. La vétérinaire conseille donc de toujours apporter l'alimentation à laquelle votre chien ou chat est habitué, même si la pension ou le pet-sitter propose de vous la fournir. Laissez aussi une liste de ses habitudes, l'heure à laquelle il mange, il joue, "laissez-lui aussi quelques jouets et un tissu de la maison".

Si votre animal est particulièrement stressé, votre vétérinaire pourra vous indiquer des anxiolytiques naturels sous forme de compléments alimentaires. Les chats en particulier peuvent faire les frais d'un sur-attachement à leur maître et se replier sur eux-mêmes quand ils se retrouvent seuls. Dans tous les cas, efforcez-vous d'être vous-même confiant et détendu lorsque vous confierez votre animal à son gardien. Tout stress pourrait être perçu comme un signal de danger par votre animal, très sensible à la "contagion émotionnelle".
 

Les bons réflexes avant de confier votre animal

Avant de confier votre chien ou votre chat à une pension, vérifiez que ses vaccins sont à jour... Son carnet de santé vous sera demandé pour vérification.
Traitez-le contre les parasites avant de partir... et à son retour à la maison.
Faites une réserve de l'alimentation à laquelle il est habitué pour limiter au maximum les changements.
 

Sur le même sujet

Karine Jouglas (06)

Les + Lus