Taux de reproduction du Coronavirus : la région Paca passe en rouge

Le taux de reproduction du virus a fortement augmenté ces derniers jours en Provence Alpes Côte d'Azur. Avec un indice de 1,55, la région passe en rouge selon les indicateurs de l'épidémie publiés par le ministère de la Santé. 

Dépistage du coronavirus à l'IHU Méditerranée à Marseille.
Dépistage du coronavirus à l'IHU Méditerranée à Marseille. © GEORGES ROBERT/MaxPPP
Cet indice permet de mesurer le nombre de personnes contaminées par un malade Covid. Selon les dernières données du ministère de la Santé, cet indice est particulièrement élevé en Bretagne (2,62), à La Réunion (2,26) et en Paca (1,55). 

Sur la carte des indicateurs de l'épidémie au 14 juillet, publiée jeudi, ces trois régions dépassent le seuil d'alerte (1,5) et passent en rouge. Six régions en orange. L'indice de reproduction est obtenu à partir du nombre quotidien de tests PCR (tests effectués dans le nez) positifs.

Un R inférieur à 1 reflète une diminution du nombre de nouveaux cas. Cela veut dire qu'un porteur du virus contamine moins d’une personne et donc qu'il y a moins de cas à la génération suivante.

Un R supérieur à 1 traduit une tendance à l’augmentation du nombre de cas, puisqu'un porteur du virus contamine plus d’une personne, il y a donc plus de cas à la génération suivante.
© Ministère de l'Intérieur

Un indice élevé n'est pas le signe d’une seconde vague

Le ministère de la Santé précise que lorsque le nombre de cas est faible, comme c’est actuellement le cas en Paca, l'indice de reproduction est particulièrement sensible aux variations, même faibles, du nombre de cas. C'est ce qui se passe à l'apparition d'un cluster.

C'est pourquoi l'indice peut rapidement augmenter d'une semaine à l'autre sans toutefois signifier une reprise de circulation active intense du virus. 

Veille et contrôles renforcés

Ces données sont publiées alors que le même jour, un possible cluster a été localisé à Antibes Sophia-Antipolis, dans les Alpes-Maritimes. Trois cas contact d'un travailleur social testé positif ont été isolés jeudi.

A Marseille, la mairie a de son côté annoncé jeudi la création d'une cellule de veille. En début de semaine, un groupe de médecins des quartiers nord avait tiré la sonnette d'alarme s'inquiétant d'un doublement des personnes positives toutes les 48 heures dans la cité phocéenne.

L'Agence régional de Santé pour sa part se dit vigilante sur l'évolution des contaminations (+244 par rapport à son bilan précédent) mais affirme qu'on ne peut pas parler pour l'heure d'une reprise de l'épidémie. L'ARS a annoncé la mise en place de contrôles à l'aéroport Marseille Provence.

Les autorités sanitaires demandent aux Marseillais de respecter les gestes barrières et de porter un masque "dans tous les lieux qui l'imposent". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie coronavirus/covid-19 santé société