Cet article date de plus de 5 ans

Tensions entre bandes communautaires au Muy: manifestation et pneus brûlés

Depuis deux ans, les incidents se multiplient entre jeunes des communautés harkie et tunisienne au Muy. La semaine dernière, une rixe a débouché sur l'incarcération immédiate d'un des protagonistes. Ses proches manifestaient leur colère ce vendredi. 
© F3
Cagoulés, caché derrière une banderole, les proches de Sofian , ont enflammé des pneus et ont manifesté leur colère face aux représentants des forces de l'ordre, au Muy, sur le pont de la Nartuby. 

Passage à tabac

L'agresseur agressé

Ils dénoncent une incarcération qu'ils trouvent injuste.  Leur ami, Sofian, membre de la communauté harkie, a été agressé la semaine dernière à coup de couteau dans sa voiture, par un  jeune de la communauté tunisienne rivale. Sortant de sa voiture, il a alors littéralement tabassé son agresseur. Un passage à tabac qui lui a valu une comparution immédiate suivie d'une  incarcération, provoquant la colère de ses proches. Selon eux, il n'a fait que se défendre, répondant à une provocation. 

Circulation difficile

Une trentaine de jeunes ont donc bloqué vendredi après-midi la route de Puget-sur-Argens, au Muy, au niveau du pont de la Nartuby, en enflammant des pneus, occasionnant des bouchons dans le secteur. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société