Ouverture à la concurrence de la ligne ferroviaire régionale Marseille-Nice : Transdev candidat

L'opérateur de transports publics Transdev a annoncé vouloir répondre à l'appel d'offres pour l'ouverture à la concurrence de la ligne ferroviaire régionale Marseille-Nice. La ligne est aujourd'hui exploitée par la SNCF, dont l'attribution se fera "à la rentrée".
En gare d'Antibes dans les Alpes-Maritimes. La ligne Marseille-Nice est aujourd'hui exploitée par la SNCF.
En gare d'Antibes dans les Alpes-Maritimes. La ligne Marseille-Nice est aujourd'hui exploitée par la SNCF. © Anne Le Hars FTV

L'opérateur de transports publics Transdev a annoncé ce 9 juillet qu'il allait répondre à l'appel d'offres pour l'ouverture à la concurrence de la ligne ferroviaire régionale Marseille-Nice, aujourd'hui exploitée par la SNCF, dont l'attribution se fera "à la rentrée".

En 2011, Transdev et Veolia Transport ont fusionné. Le groupe transporte aujourd'hui 11 millions de passagers au quotidien via ses différents modes de transport (bus, cars, trains).

Nous sommes un opérateur ferroviaire important, nous sommes le numéro deux en Allemagne derrière l'opérateur historique la Deutsche Bahn, notre ambition c'est d'être la même chose en France, donc l'opérateur alternatif

a déclaré le PDG de Transdev, Thierry Mallet sur BFM Business.

 "Nous sommes positionnés sur un certain nombre d'appels d'offres dont les premiers sortis par la région Sud et cette ligne inter-métropoles qui fait Marseille-Toulon-Nice. On doit remettre une offre finale à la fin du mois, et la décision se fera à la rentrée", a-t-il dit.

La SNCF pour l'instant


La ligne est actuellement exploitée par la SNCF, Transdev propose de "doubler la fréquence, augmenter la qualité de service et réduire le coût pour la collectivité locale".

M. Mallet a fait état de "plusieurs candidats" pour cette ligne, dont la SNCF.
    
 - Avec AFP

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trains régionaux économie transports sncf