25 cas de Covid : le lycée professionnel Léon Blum à Draguignan ferme pendant une semaine

Le lycée Léon Blum, 850 élèves, est le premier lycée professionnel de l’Académie qui cesse toute activité à cause de l’épidémie de coronavirus. Les parents l'ont appris la veille par mail.

Le lycée professionnel Léon Blum accueille 850 élèves, l'établissement a été fermé pour une semaine par arrêté préfectoral.
Le lycée professionnel Léon Blum accueille 850 élèves, l'établissement a été fermé pour une semaine par arrêté préfectoral. © Didier Beaumont - FTV

Ils sont confinés, bien au chaud à la maison. Ce jeudi matin, la cour est déserte. Le lycée Léon Blum est fermé pendant une semaine pour cause de Covid. C’est le premier lycée professionnel de l’Académie qui cesse toute activité à cause de l’épidémie de coronavirus.

Un nombre important de cas de Covid-19 a été recensé parmi les élèves et le personnel. Par précaution, le rectorat de Nice et le sous-préfet ont décidé de fermer. Une affiche reprend l'arrêté préfectoral : 

L'arrêté préfectoral a été affiché sur les grilles de l'établissement Léon Blum de Draguignan.
L'arrêté préfectoral a été affiché sur les grilles de l'établissement Léon Blum de Draguignan. © Didier Beaumont - FTV

Le sous-préfet explique cette mesure :

De façon exceptionnelle, quand les chaînes de contamination ne peuvent pas être stoppées par les gestes habituels, il faut fermer temporairement. 

 Eric de Wispelaere, sous-préfet de Draguignan.

Pourtant, le lycée avait pris des mesures pour enrayer cette épidémie. Sur les 850 élèves, seuls 400 étaient présents sur site pour assister aux cours. Les autres suivaient l'ensignement à distance. Mais cette alternance n'a pas suffi à empêcher l'appartition de cas Covid. Un enseignement professionnel difficile à suivre à distance dans certaines filières : hôtellerie, carrosserie, aide à la personne, cuisine.

Informés par mail

Malgré ce foyer au sein du lycée, les stages en entreprises sont maintenus. Conformément à l'arrêté préfectoral, personne n'est autorisé à pénétrer dans établissement pendant 7 jours. Une décision qui a pris de cours certains parents d'élèves. Ils ont été informés par mail mercredi soir. Difficile de s'organiser, même si les lycéens sont autonomes et de plus en plus habitués à étudier à distance. 

On fait avec... On a été plus ou moins prévenus qu'ils pouvaient fermer une classe mais tout l'établissement, on ne s'y attendait pas. Si c'est une semaine ça ira. Ça nous est tombés dessus, on a un peu de mal à gérer la situation. 

Katia Troin, parent d'élève.

Des tests antigéniques devraient être réalisés au lycée, sur l'ensemble des personnes volontaires, le jeudi 11 février, date de la réouverture de l'établissement. Les autorités sanitaires encouragent les élèves et le personnel à se faire dépister.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société covid-19 santé famille jeunesse apprentissage