A Bargemon dans le Var, un boulanger propose une baguette plus chère mais solidaire

Publié le
Écrit par Catherine Lioult .

Pour faire face à l'augmentation des matières premières et de l'énergie, Axel Picard propose à ses clients de payer la baguette à 1€80 au lieu d'1€20. Ce n'est pas une obligation, mais une suggestion. Cette "baguette solidaire" est une initiative qui en séduit plus d'un.

A Bargemon au Nord-Est de Draguignan, il est un boulanger qui ne manque pas d'idées. Dans ce village de 1 400 habitants, son commerce est essentiel, mais l'augmentation des coûts de production est de nature à mettre en péril son activité !

Axel Picard a fait ses comptes : depuis le 1er janvier, la facture électrique a grimpé de 210%, soit 24 750 euros en plus. Les matières premières ont aussi considérablement augmenté et il a 4 employés. Les temps sont durs. Il n'y a pas de petites économies pour limiter la consommation électrique.

Une baguette solidaire

Désormais, la baguette, tradition française de référence, est classée par l'UNESCO au patrimoine mondial universel. 

Alors Axel Picard a eu une idée : pour ce produit spécifique, faire appel à la solidarité de sa clientèle plutôt qu'imposer un tarif à la hausse. Du coup, dans sa boulangerie, depuis le 9 janvier, la baguette reste à 1€20 mais on peut la payer 1€80. C'est une "baguette engagée".

L'initiative est plutôt bien reçue par la clientèle.

C'est un petit geste, c'est important, je vais le faire tous les jours, je suis solidaire avec le boulanger du village.

Un client

Et une autre cliente de reprendre : "Je paye le pain à l'épeautre 2€20 alors, je serais prête à payer 1€80 pour une baguette solidaire".

Un seul chiffre : 87 baguettes vendues au tarif solidaire en l'espace d'une semaine.

Cela a un bon succès, les gens nous soutiennent. De manière participative, ils font l'effort pour essayer de nous sortir la tête de l'eau.

Axel Picard, boulanger

Mais il vend tout de même plus de baguettes à 1€20. " Le fait de faire ça permet de ne pas avoir une augmentation globale de prix. Le côté solidaire, c'est que les gens le font spontanément, sans avoir une obligation. Certains ne la prennent pas, mais ils reviennent tous les jours nous soutenir et acheter du pain chez nous, il y a plusieurs gestes possibles !" conclut Axel.

Bouclier tarifaire 

Axel a fait un dossier pour bénéficier dès février prochain du bouclier tarifaire, selon lequel la hausse du prix de l'électricité serait limité à 15 % selon certaines conditions :

  • Moins de 10 employés,
  • Chiffre d'affaires annule inférieur à 2 millions d'euros,
  • Compteur électrique d'une puissance inférieure 36 kVA.

S'il est éligible, il compte renoncer à sa baguette solidaire, mais il ne peut pas attendre un versement hypothétique sous peine de mettre à mal sa trésorerie. En attendant, si vous passez par Bargemon, en acheter une, c'est faire faire une bonne action !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité