"Déjà 20 kg récoltés, nous sommes ravis" : comment la culture de morilles s'est implantée dans le Var ?

La culture des morilles en France date d'une petite dizaine d'années. Depuis novembre dernier, pour la première fois, une agricultrice varoise s'est lancée dans l'aventure. Et le rendement est au rendez-vous.

La culture de la morille en France, c'est le pari fou d'un homme, Christophe Perchat. Il part en Chine récupérer tout un savoir en 2009 et en partenariat avec l'INRAE, il développe cette culture en créant France Morilles.

Aujourd'hui, les cultures se sont multipliées en France en partenariat avec France Morilles, jusqu'à s'implanter dans le Var, à Pontèves où elles trouvent une terre propice.

"C'est magnifique !"

Nathalie Luna s'est lancée en novembre 2023 dans cette folle aventure fongique. Après 20 ans dans une entreprise de transport de fonds, elle est retournée à ses premières amours : la terre ! "Je suis une personne de la terre" explique Nathalie Luna.

Actuellement en pleine récolte, les superlatifs ne manquent pas :"c'est exceptionnel, depuis trois semaines, on fait une super récolte, c'est magnifique !" Déjà plus de 20 kg récoltés malgré les intempéries des dernières semaines.

C'est en ce moment la fin de la période de récolte. Le cycle doit être le même que dans la nature, il faut semer en automne pour récolter au printemps.

Le Var, une terre propice ? 

La terre de Nathalie en tout cas, oui. "On a réalisé des études avec France Morilles et à Pontevès, il a beaucoup de morilles sauvages, donc on n'avait pas trop de doutes" explique-t-elle. Évidemment, un apport en eau est nécessaire, "on a la chance d'avoir un point d'eau, mais cela demande une surveillance quotidienne" raconte-t-elle. 

"L'idée, c'est d'être dans des conditions naturelles, le milieu a été recréé grâce à un filet d'ombrage." Nathalie Luna a même déposé une autre demande pour une deuxième serre et arriver à 500 m² de culture.

Celle qui cultive également du safran et des légumes, trouve des débouchés pour vendre ses morilles varoises pour l'intermédiaire du bouche-à-oreille ou encore sur les places de marchés.

Une première saison prolifique donc, en termes de quantité, mais aussi de qualité gustative :"elles sont délicieuses !", nous rassure Nathalie.

En région Provence Alpes-Côte d'Azur, Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence et Var, sont les principaux départements producteurs de truffe. La morille, vient s'ajouter aux choix pour les amateurs.