Des voleurs de consoles de jeux vidéo interpellés après avoir tenté de les revendre sur Internet

Il y a une dizaine de jours, plusieurs individus ont dérobé des consoles dans une salle de jeux vidéo, à Draguignan dans le Var, pour les revendre sur le site d'annonces Leboncoin. Les quatre adolescents ont été interpellés.

C'est un cambriolage peu commun. Mi-janvier, une salle de jeux vidéo, se trouvant à Draguignan, a été totalement dévalisé. Des individus ont volé plusieurs consoles de jeux vidéo.

"Ils ont dérobé des Playstation 5. On s'est retrouvé avec cinq Playstation en moins et ils ont pris aussi ma Xbox serie X personnelle. C'est une Halo, une édition limitée qui coûte assez chère", raconte Yann Camilleri, directeur de l'association PuR Esport.

7 000 euros de préjudice

Au total, il y a eu près de 7 000 euros de préjudice pour l'association PuR Esport qui gère cet espace dédié aux jeux vidéo. C'était un coup dur. Ces consoles sont utilisées quotidiennement pour l'entraînement des futurs champions du gaming. "Dérober du matériel alors que ce n’est déjà pas facile à avoir, ça m'a un peu meurtri mais je n’ai pas baissé les bras parce que je n’ai pas l'habitude de baisser les bras. Je me suis battu pour les récupérer".

Pour les récupérer, l'association a pu compter sur des voleurs visiblement pas très malins qui ont tenté de revendre le butin sur le site d'annonces Leboncoin. Une démarche qui a permis à la police nationale de les retrouver et de les interpeller.

Ce sont quatre adolescents âgés de 14 à 17 ans.

"Une jeunesse primo-délinquante"

"On est face à une jeunesse primo-délinquante. Ce qui est un peu étonnant. Ils viennent de familles qui ne sont pas défavorisées donc on est un peu étonnés par le nombre de vols. On pouvait s'attendre à un vol d'une console vidéo mais là on s'aperçoit que c'est un moyen de revendre derrière. Ce n’est pas seulement pour faire du gaming", explique le Commissaire Cédric Fèvre de la police nationale de Draguignan.

Les auteurs seront convoqués mi-février par la justice. Au-delà de ce cas précis, la police invite les habitants à la prudence. Une vague de cambriolages touche actuellement les alentours de Draguignan.