VIDÉO. Exceptionnelles et précieuses, ces mosaïques datant de la Rome Antique exposées dans le Var

durée de la vidéo : 00h01mn22s
Des mosaïques romaines de la fin du IIe siècle exposées à l'Hôtel départemental des expositions du Var ©Florine Ebbhah, Ali Benbournane / FTV

Ces quatre mosaïques prêtées par le musée national de Rome seront exposées jusqu'au 24 mars 2024 à l'Hôtel départemental des expositions du Var à Draguignan.

Pour l'année des Jeux Olympiques, la nouvelle exposition de l'Hôtel départemental du Var (HDE) à Draguignan a voulu être dans le thème. "Défis et Sports de l'Antiquité à la Renaissance" explore le rôle du sport dans les sociétés antiques et médiévales du 16 décembre au 24 mars 2024.

À l'occasion de cette exposition, quatre œuvres exceptionnelles ont été prêtées par le musée national de Rome. Ces mosaïques de plancher romain ont été découvertes dans une villa à Baccano, en Italie.

En latin, on les appelle des emblemata vermiculatum tesselatum. Ce sont des compositions à base de petits cubes de pierres colorées ou de pâte de verre appelées des tesselles.

Comme de la peinture

Ces pièces de mosaïque sont si petites qu'on peut croire à de la peinture. "La technique consiste à suivre fidèlement les lignes du dessin", détaille Deborah Papetti, restauratrice référente au musée national de Rome.

Chaque pièce pèse 40 kg. À l’époque romaine, on les trouvait généralement au sol, au centre des parterres de mosaïques. Ces emblèmes datent de la fin du IIe siècle. Elles représentent de belles illustrations du cirque romain.

"Ils vont représenter les quatre factions liées aux jeux du cirque romain, c'est-à-dire aux courses de char,  et qui désigne ce qu'on appellerait aujourd'hui les clubs de supporters", explique Carine Leiser, responsable de l'Hôtel départemental des expositions du Var.

En plus de ces artefacts, on peut trouver 160 œuvres présentées à l'HDE.