VIDÉO. Mais qui en veut aux platanes de Draguignan dans le Var ?

durée de la vidéo : 00h01mn36s
Trois arbres ont été dégradés dans le centre-ville de Draguignan. Les faits auraient été commis au début du mois de juin. ©Maxime Meuneveaux / FTV

Dans le centre-ville de Draguignan dans le Var, trois arbres ont été découverts morts. Ils auraient été volontairement empoisonnés de la main de l'homme. L'acte suscite l'incompréhension des habitants.

Mais qui en veut aux platanes de Draguignan ?

C'est la question que les habitants de cette commune du Var se pose après la mort de trois arbres dans le centre-ville. Après la surprise de voir ces platanes vieux de plus de 30 ans dépérirent en moins de quinze jours, l'étonnement a laissé place à la sidération. 

Car l'origine de la mort des trois arbres est humaine. "Un trou a été fait, certainement avec une perceuse... Il aurait permis l'injection de produits phytosanitaires, ou autres, et a fait mourir l'arbre très rapidement", se désole Guillaume Charrier, directeur de la voirie à la mairie de Draguignan. 

"Il y a un investissement fort qui est fait chaque année, financièrement et par les agents, alors constater le sabotage de ces végétaux, c'est déprimant", continue-t-il, accroupi au pied d'un des arbres victimes de dépérissement.

"Ça me fait mal au coeur"

Chaque tronc a été perforé jusqu'au cœur de l'arbre. Les faits auraient été commis au début de mois de juin. Désormais, au milieu de celles de leurs vigoureux congénères, les feuilles mortes des trois platanes concernés, en plein mois de juillet, font peine à voir.

"Ca me fait mal au coeur", témoigne Denise, retraitée. "C'est dommage, car ils étaient beaux", poursuit-elle. "Et puis ne serait-ce que pour la pollution et le bien-être. C'est plus sympa de voir des arbres de nos fenêtres, plutôt que du béton", ajoute une autre riveraine. 

"Quel est l'intérêt de faire une telle action ? Franchement, il n'y en a aucun..."

Grégory Loew, adjoint en charge des travaux à la mairie de Draguignan

Une plainte déposée

Grégory Loew déplore également les complications que ces méfaits vont engendrer : "On va devoir enlever ces arbres, on va devoir dessoucher...En plus, avec la sécheresse, on ne peut pas planter comme on veut !".

Car les arbres seront remplacés prochainement, ce qui représente aussi un coût supplémentaire pour la mairie. Celle-ci a porté plainte.

Elle espère que les caméras de surveillance permettront d'identifier le ou les auteur(s) de ces actes malveillants. 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité