Sécheresse : le lac de Sainte-Croix, entre Var et Alpes-de-Haute-Provence, retrouve son niveau quasi habituel

C'est une nouvelle qui fait respirer le secteur du tourisme du lac de Sainte-Croix dans le Verdon. Avec les récentes précipitations, son niveau d'eau a atteint son niveau quasi habituel.

Ils peuvent enfin souffler. Le niveau du lac de Sainte-Croix a retrouvé son niveau quasi habituel pour la saison.

"Pour nous, c'est une bonne chose, du fait de retrouver une côte touristique normale, ça va permettre aux gens de pouvoir se baigner sans avoir les pieds dans la boue", sourit Christian Sailly, gérant d'une entreprise de location de bateau.

En effet, en août, les vacanciers pouvaient marcher sur le fond du lac suite à une baisse de niveau de 6 mètres

Les professionnels avaient aussi subi la fermeture des gorges du Verdon.

Alors aujourd'hui, à l'association Voile et Nautisme, on se réjouit de cette saison qui s'annonce plus prometteuse :

Ça nous fait plaisir de voir le lac à ce niveau-là parce que ça change un peu le paysage. Nous, ça nous permet de travailler différemment

explique le chef de base Thierry Louyat.

Il estime que l'an dernier, la fréquentation a baissé d'approximativement 30 % suite à la sécheresse qui avait touché la zone. "C'est sûr que l'année dernière, -avec la sécheresse-, on a eu un effet médiatique qui a fait que la fréquentation était moins bonne. On pouvait naviguer parce qu'on est imaginatif, on a des pontons différents et on adapte les produits, donc maintenant j'espère qu'une bonne couverture médiatique va positiver le niveau de fréquentation du lac", ajoute-t-il. 

"Si vous m'aviez posé la question il y a un mois et demi, j'aurai été très pessimiste "

Et pourtant, les estimations avant les fortes pluies de mai ne présageaient rien de bon pour la saison touristique. "Si vous m'aviez posé la question il y a un mois et demi, j'aurai été très pessimiste. On a eu une commission de l'eau la semaine dernière, les chiffres annoncés par EDF au niveau du Verdon, le lac de Castillon a atteint son pic touristique, le lac de Sainte-Croix est à la côte touristique et on va continuer de le remplir, on a plus d'inquiétude sur la côte touristique et sur son maintien durant l'été", détaille Jacques Espitalier, président de la commission locale de l'eau.

Cette côte touristique devrait atteindre son maximum début juillet selon ses dires. Il faut rester cependant prudent, puisque si la saison s'annonce normale pour cette année, le président de la commission de l'eau tient à rappeler que cela pourrait être exceptionnel et pourrait ne pas se renouveler les années suivantes. 

Un niveau qui monte, mais une fréquentation qui baisse

Une remontée du niveau d'eau remarquée par les passants :

Pourtant, bien que le niveau remonte, tout est à nuancer. En mai, la fréquentation touristique a baissé de 40%, selon l'office du tourisme de Sainte-Croix par rapport à l'an passé. "Ça a fait remonter le niveau du lac mais ça n'a pas favorisé l'effet du tourisme, puisque sur le lac, il y a toutes les activités extérieures. Il y a une grosse baisse de fréquentation sur mai et juin, après ce que ça va donner en juillet aout ça va être difficile de le dire", commence Florian Fauvel, conseiller en séjour à l'office du tourisme.

Mais alors, comment s'annonce la saison ?

"À vue de nez, j'ai une vision sur les réservations d'hébergement, c'est plutôt calme. Après, on sait depuis quelques années que les gens s'y prennent relativement tard, que tout va dépendre des actions qui vont permettre de donner une image un peu plus positive au Verdon."

Les prévisions météo des prochains jours sont sur notre site. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité