VIDÉO. Saviez-vous que le Var a eu une station de ski, Varneige ?

Le congrès du syndicat domaines skiables de France se tient à Toulon ces 5 et 6 octobre... Dans le Var donc. L'occasion de rappeler que ce département plus connu pour ses plages, ses vignes et ses forêts, a eu, lui aussi, sa station de ski au nom assez simple : Varneige.

La montagne de Lachens est le plus haut sommet du Var, à 1 714 mètres d'altitude, sur la commune de Mons. C'est là que la première et la seule station de ski du Var a été construite.

Elle est située à moins de 10 km des Alpes-de-Haute-Provence et à la frontière des Alpes-Maritimes, où est encore en activité la petite station de l’Audibergue - La Moulière et ses 23 pistes qui totalisent une longueur de 28 km.

Une vidéo amateur de Varneige datant des années 1960 : 

Varneige, pari perdu d'avance ? 

La station de sports d'hiver de Varneige est construite en 1960. Elle rentre en service en 1965 avec trois descentes et deux téléskis. 

Quand le ciel est dégagé, les skieurs peuvent apercevoir la baie de Cannes avec les îles de Lérins et même la Corse.

Les Varois y montent à la journée, et un hôtel restaurant de trois étages voit le jour au pied des pistes.

Malheureusement, un coup du sort va tout changer : l'entrepreneur chargé de la station décède dans un accident. La station va fonctionner encore quelques années, mais les infrastructures se dégradent et les remontées ferment au début des années 1970.

Varneige, c'était un peu le bout du monde pour beaucoup de Varois.

La route était longue, surtout vers la fin après La Bastide. Aujourd'hui, avec le réseau routier moderne, la montagne est à une heure et dix minutes de Draguignan.

Plus de traces ou presque

Jusqu'à trois mètres de neige ont été mesurés sur la station, mais elle a souvent fait défaut à Varneige.

Elle est tombée en quantité en 2021 comme le montre cette vidéo du village de Mons sous la neige publiée alors par l'agence du tourisme Estérel Côte d'Azur : 

L'hôtel-restaurant, muré en 1986, vandalisé et à l'abandon, a été démoli en 2012 par le conseil départemental du Var.

Seule trace de l'existence de Varneige, on devine un sillon dans la montagne en lieu et place d'une des anciennes pistes de ski.