VIDEO. Surnommé, "Rocketman" un Varois de 60 ans atteint 470 km/h et bat le record du monde de vitesse en deux-roues

Publié le
Écrit par Aline Métais .

Eric Teboul a battu le record du monde de vitesse avec sa « moto-fusée » sur un circuit du Royaume-Uni. Il a roulé à 470 km/h sur 400 mètres en 5 secondes. Le champion nous a reçus dans son atelier à Tourrettes dans le Var.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

Avec sa tête de savant fou et sa moto du futur, Eric Teboul entre dans la légende des hommes les plus rapides du monde ! 

Quelques jours après son record, il est encore étonné d'un tel résultat. 

Grâce à sa moto, il a battu le record du monde en roulant à 470 km/heure sur 400 mètres en 5 secondes, avec un départ arrêté sur le circuit de Santa Pod au Royaume-Uni. 

Rouler... ou plutôt voler.

Sur sa moto, il encaisse + de 8 G lors des accélérations, comme un pilote de chasse. 

Elle fonctionne tout simplement sans adhérence car il n'y a pas de moteur, pas de transmission, pas de chaîne. C'est une réaction chimique qui se produit grâce à un catalyseur qui est le procédé du module lunaire de la fusée Apollo 13.

Eric Teboul, recordman du monde de vitesse en deux roues

Une de nos équipes l'a rencontré chez lui :

Sur les réseaux sociaux, le pilote a partagé sa victoire britannique. 

Pour le recordman, c'est l'aboutissement de 40 ans de passion et de recherches. il est même allé aux USA pour trouver les bons matériaux.

A Tourrettes dans le Var, il a fabriqué lui-même sa moto et son carburant dans un laboratoire à côte de son atelier de mécanique.

Car cette moto qui mesure 3 mètres de long  pour 160 kilos (un poids léger dans la course de vitesse) ne fonctionne pas comme les autres. 

Dans le réservoir en inox, il n'y a pas de l'essence mais du peroxyde d'hydrogène.  En dessous, se trouvent des bonbonnes d'hydrogène, c'est-à-dire de l'air comprimé.

La moto est en fait composée de matériaux high-tech qui viennent de l'aéronautique. 

Eric Teboul explique tranquillement son drôle d'engin : "C'est une fusée, sur deux roues".

Pour le freinage, il s'agit de freins progressifs qui viennent du secteur de l'aéronautique. 

Des freins exceptionnels qui lui ont sauvé la vie au moment des essais. Lors de la compétition, il a aussi frôlé la mort, mais il a pu s'arrêter in extremis, la roue avant dans le champ.

Depuis longtemps, le champion, est conscient des dangers de cette vitesse extrême : 

On n'a pas le droit à l'erreur, des vitesses comme ça si vous perdez l'adhérence, on le voit en moto GP si la moto glisse, à 470 km/heure c'est la même chose mais la vitesse elle est fatale, si je venais à tomber, le cuir ne suffirait pas à supporter les brûlures.

Eric Teboul, recordman de vitesse sur deux roues

Mais son trophée trône désormais au-dessus de la moto-fusée.

Une fin de carrière en apothéose : à 60 ans, le pilote va pouvoir se consacrer à sa passion pour la moto mais sur des modèles moins futuristes : Honda, Goldwing ou Harley-Davidson. 

L'homme le plus rapide aime aussi prendre son temps pour réparer les vieux modèles. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité