Festival : le Mas des Escaravatiers souffle ses 20 ans en musique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aline Métais .

Avec 80 dates en 2022 et un public estimé à 25.000 personnes cet été, le Mas des Escaravatiers n’est plus une adresse confidentielle. Le festival mixe les sons et la détente au coeur d'un domaine viticole. Histoire d'une réussite qui fête ses 20 ans.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

Des concerts comme à la maison ! Mais avec le chant des cigales, un verre de rosé frais servi au bord de la piscine et la vue sur le vignoble. Voilà la recette provençale qui explique le succès du Mas des Escaravatiers. 

Le festival fête cette année ses 20 ans d’existence. Il n’aurait pas pu voir le jour sans l’audace et l’opiniâtreté de Sébastien Costamagna.

En 2002, il a 22 ans, vient de finir son école de commerce et est consultant en vin à Paris. Il hérite d’une partie du mas des Escaravatiers qui appartenait à ses parents et il se retrouve face à un dilemme. Comment conserver le domaine ? Où trouver l’argent pour racheter les parts ? Sébastien Costamagna explique : « C'est une maison de famille, on l’a depuis 95 ans. Moi j'ai voulu la garder, elle était trop grosse pour moi et je l'ai rachetée. C'était pas prévu comme ça et c'est devenu mon métier. »

L’histoire d’héritage se transforme alors en un conte de fées musical.

 Festival à taille humaine 

Passionné de musiques actuelles, il décide de transformer le mas en une salle de concert en plein air l’été. Le domaine viticole situé chemin de Saint-Tropez 83480 Puget sur Argens est suffisamment grand pour ne pas déranger les voisins.

Depuis, le petit festival à taille humaine est devenu une halte appréciée par les artistes qui enchainent les dates au cœur de l’été.

« Maintenant on est identifiés et certainement reconnus dans le circuit. Les gens ne se battent pas mais ils ont plaisir à venir et à revenir chez moi (…) parfois ils ne veulent pas repartir ! », précise le propriétaire des lieux.

C’est vrai qu’ils peuvent piquer une tête dans la piscine avant le concert et l’ouverture des portes au public. Comme si ils recevaient le public chez eux, dans leur jardin, à l’ombre des oliviers.

Avec 80 dates en 2022, et un public estimé à 25.000 personnes cet été, le mas des Escaravatiers n’est plus une adresse confidentielle. La jauge est limitée à 1400 personnes, donc il vaut mieux réserver pour assister aux concerts.

Une programmation qui se rapproche des grands festivals : Eddy de Pretto, Ibeyi, Tryo, Feu Chatterton! et Morcheeba sont à l’affiche. Pour Ben Mazué, c’est déjà complet… et Juliette Armanet clôturera l’été avec son dernier album, « Brûler le feu ».

Pour les soirs de concert, 3 à 4 food trucks s’installent dans le domaine. En plus de la programmation estivale, tous les dimanches le Mas organise des lunchs sonores avec des DJ et restauration sur place (avec une carte qui change tous les mois).

20 ans, c’est l’âge de tous les possibles. 

Eugénie Grimaud, responsable de la communication précise : « cette saison 2022, ça se présente très très bien, les spectateurs veulent en profiter. Ils nous disent : on veut profiter un maximum car à la rentrée on sent que ça va repartir ».

Sous-entendu, le Covid pourrait faire son retour. Mais l’équipe travaille déjà sur la programmation de la saison d'hiver. 

20 ans, c’est l’âge de tous les possibles. Le Mas continue à prospérer. En novembre 2018, Sébastien Costamagna a ouvert une salle pouvant accueillir 600 personnes « pour garder le festival et le faire durer un maximum l’hiver »

Il fait travailler 7 personnes à l’année et jusqu’à 60 en saison.

"Ça ressemblait à ce que j’avais imaginé"

Et 20 ans de plus ? Il répond sans hésiter : « pourquoi pas ? J'ai commencé tôt, donc dans 20 ans, je serai encore jeune. J’ai déjà organisé 383 concerts chez moi. Les deux premières années c'était de l'artisanat. Mais en 2005, j'ai vu la scène évoluer et se transformer pour Lokua Kanza. Là ça ressemblait à un concert professionnel, ça ressemblait à ce que j’avais imaginé. »

Après Philippe Katerine, les Négresse Vertes, Ofenbach, Hoshi, Yuri Buenaventura en 2021, il rêve d’accueillir Vanessa Paradis ou Mathieu Chedid. Jeudi soir, c'était le groupe Skip the Use qui a enflammé le mas. 

durée de la vidéo: 00 min 21
Le groupe Skip the Use en concert au mas des Esacaravatiers à Puget-sur-Argens (Var)

Une chanson en hommage au mas

Sébastien Costamagna ne sait pas chanter mais pour les 10 ans, il a dû monter sur scène pour entonner la chanson écrite par Lilly Wood and the Prick. Une chanson en hommage au lieu intitulée "Le Mas". 

20 ans plus tard, il ne regrette pas d’avoir sauvé le patrimoine familial et de s’être engouffré dans une aventure aussi rock' n roll.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité