Mille plants de cannabis découverts par les gendarmes près de Fréjus

Publié le Mis à jour le

Une véritable plantation clandestine dans le sous-sol d’une villa générait des dizaines de milliers d’euros de revenus. Quatre personnes ont été interpellées par les gendarmes et mises en examen par un juge d’instruction de Draguignan.

C'est une découverte exceptionnelle que viennent de réaliser les gendarmes de la brigade de recherches de Gassin Saint-Tropez (Var), au terme de six mois d'enquête : mille plants de cannabis et 6 kilos d'herbe séchée représentant près de 60.000 euros sur le marché illicite de la revente.

Les enquêteurs s'intéressaient depuis novembre dernier à "plusieurs individus dont l'origine des ressources pouvaient prêter à interrogation" précise le communiqué de la gendarmerie nationale.

"Des profits considérables"

L'ouverture d'une enquête préliminaire permet aux gendarmes de Gassin Saint-Tropez d'approfondir leurs investigations. Et ils découvrent une "organisation structurée, générant des profits considérables".

Mardi 17 mai, les interpellations sont lancées avec l'appui du GIGN d'Orange, le PSIG de Gassin, le peloton spécialisé de protection de Cadarache (13), l’escadron de gendarmerie mobile d’Hyères.

Quatre interpellations avec le concours du GIGN

Quatre suspects sont interpellés "dans le Var et à proximité de Fréjus". Toutes présentées à un juge d'instruction du tribunal de Brignoles, elles sont mises en examen pour "production ou fabrication de produits stupéfiants en bande organisée" et "blanchiment aggravé".

Trois des suspects sont placées en détention provisoire. Le quatrième est libéré sous le régime du "contrôle judiciaire" en attendant la fin des investigations.