Résultats définitifs des Municipales à Saint-Raphaël : Frédéric Masquelier réélu maire dans le Var

© FTV
© FTV

Retrouvez les résultats définitifs du premier tour des élections municipales à Saint-Raphaël, dans le Var. Le taux de participation est de 37,67%, un premier tour marqué par l'épidémie de coronavirus et son passage au stade 3. Le maire sortant a été réélu.

Par Jean Poustis, Coralie Chaillan

A Saint-Raphaël, Frédéric Masquelier (DVD) a été réélu dès le premier tour des élections municipales. Le candidat de droite est arrivé en tête, ce dimanche soir 15 mars, avec 57,14% des suffrages exprimés.

Le maire de la commune varoise a devancé le candidat du Rassemblement National Christopher Pecoul qui a obtenu 12,64% des suffrages exprimés, devant Pierre Cordina (DVD) avec 12,32%.

Les autres candidats suivent avec 8,90% pour Catherine Thiel (VEC), 6,78% pour Sandrine Hacquard (LREM), et 2,19% pour Fabien Hurel (DLF).

Le taux de participation au premier tour est de 37,67 %, 23 points de recul par rapport au 60,51% des élections municipales de 2014.

Retrouvez les détails des résultats à Saint-Raphaël sur Franceinfo

Les enjeux et les propositions des candidats  

À Saint-Raphaël, le maire sortant Frédéric Masquelier (DVD) assure la fonction depuis 2017. Le sénateur Georges Ginesta, qui était à la tête de la ville depuis 1995 avait dû céder sa place pour cause de non cumul des mandats.

Frédéric Masquelier (DVD) veut marquer une rupture avec son prédécesseur :

Je pense que la ville devrait avoir de nouvelles animations, de nouveaux évènements, une nouvelle façon de voir les choses et les gens avaient aussi besoin de redevenir fiers de leur ville. 

Dans cette ville ancrée à droite, aucune investiture Les Républicains. Une brèche dans laquelle le candidat Rassemblement National s’est engouffré. À 30 ans, Christopher Pecoul se lance pour la première fois dans une élection :

Il n’y a pas vraiment de colonne vertébrale ni de ligne claire de la part de mes opposants. Nous, on affiche nos convictions, nos valeurs. Avec le Rassemblement National et la droite populaire, on a le grand rassemblement de la droite à Saint-Raphaël.

Après deux mandats dans l’opposition, Sandrine Hacquard, est la tête de liste investie par LREM :

Il ne faut pas se tromper le jour où l’on va mettre son bulletin dans l’urne. Qu’on vote M. Masquelier ou que le l’on vote M. Pecoul, c’est clair qu’on votera pour la même étiquette.

À Saint-Raphaël, une liste écologiste veut remettre le citoyen au cœur des projets de la commune. Catherine Thiel (VEC) en est la tête de liste :

Si chacun, à son niveau, dans sa maison, dans son quartier, on pouvait apporter quelque chose pour faire participer la ville, mais la ville à l’échelon de la planète.
 

Les élections municipales de 2014

En 2014, le maire sortant Jordi dit Georges Ginesta (UMP) avait remporté les élections municipales dès le premier tour avec 55,95% des voix. Nicolas Melnikowicz (FN) avait, lui, obtenu 25,42%, devant Jean-Pierre Meynet (PS)  qui avait rassemblé 10,73% des voix.
 

Sur le même sujet

Les + Lus