Saint-Aygulf : une tortue de sable au bord de l’asphyxie pour alerter sur la pollution des littoraux

Un hôtel de Saint-Aygulf dans le Var s'est associé à l'artiste Stephen Lozza pour réaliser une oeuvre sur le sable de la plage de la Galiote. Le but, passer un message fort et éveiller les consciences au respect des mers et océans. 

L'oeuvre de Stephen Lozza pourra être admirée pendant près d'une semaine sur la plage de la Galiote à Saint-Aygulf
L'oeuvre de Stephen Lozza pourra être admirée pendant près d'une semaine sur la plage de la Galiote à Saint-Aygulf © Sidney Harlot pour Van der Valk.

L'artiste Stephen Lozza n'en est pas à son coup d'essai, il réalise régulièrement des sculptures en faveur de la préservation de l'environnement

Comme celle-ci, publiée en mars dernier sur son compte Facebook, "ceci est une plage, pas un cendrier".

 

Vu que je travaille le sable, je constate tous les jours la pollution. Mégots de cigarettes, masques, coton-tiges, on trouve de tout ! C'est triste.

Stephen Lozza, artiste sculpteur.

L'écologie, une thématique forte du sculpteur qui anime des ateliers avec les enfants. "Quand je les vois mettre les mains dans le sable avec tout ce qui traîne, ça fait vraiment de la peine. Je pense qu'une oeuvre comme celle-ci est plus forte qu'un long discours" conclut-il.

5 à 7 tonnes de sable

Pour réaliser son oeuvre, l'artiste commence par réaliser le volume de sable,  5 à 7 tonnes sont nécessaires pour la tortue asphyxiée. 1,5 mètres de hauteur et 3 mètres de long, l'imposante tortue représente le danger que les déchets peuvent engendrer sur la biodiversité. 

En théorie, l'oeuvre peut résister pendant une semaine.

Stephen Lozza

L'action est plébiscitée par les associations luttant pour la préservation de l'environnement. Notamment Alternatiba oeuvrant sur le territoire de l’agglomération Var Estérel Méditerranée.

"On a voulu le marquer le coup"

L'hôtel Van der Valk de Saint-Aygulf n'a pas choisi cette date au hasard. 

On sait que ce weekend il va y avoir du monde, il fait beau, c'est la fête de la musique.... Il faut que le message passe !

Sidney Harlot, communication de l'hôtel.

Pour l'hôtel qui est déjà engagé pour le World Ocean Day avec les Rivages propres et Ocean Clean Up, il est urgent d'éveiller les consciences. 

L'oeuvre a vu le jour plage de la Galiote :

"Les déchets, on en ramasse tous les jours, à la pelle ! Et maintenant avec les masques et les gants, c'est encore pire !" conclut Sidney Harlot. 

D'autres oeuvres d'artistes... ou de la nature

On se souvient aussi de cette oeuvre l'été dernier à Antibes, un ours polaire  s'était perdu sur un rocher, ou comment un artiste azuréen voulait sensibiliser au réchauffement climatique. Ou encore ce cachalot échoué au lac de Serre Ponson.

Il y a quelques années, ce sont des vraies tortutes qui avaient réveillé l'actualité locale. Une tortue Caretta Caretta, dite tortue Caouanne, la plus commune des trois espèces de tortues marines vivant en Méditerranée, était venue pondre ses oeufs sur une plage de Saint Aygulf, un fait rarissime sur les côtes françaises.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement écologie culture société art mer méditerranée
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter