VIDEO. L'élite jeune du rugby français (masculin et féminin) est en stage à Fréjus

Pendant neuf jours, il s'agira de détecter les futurs champions, mais aussi championnes. Car la Fédération s'est fixé un objectif : amener au plus haut niveau le rugby féminin. Pour la première fois, garçons et filles s'entraînent ensemble à Fréjus.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Jusqu'au 20 février, ces jeunes sportifs vont mouiller le chasuble. Les meilleurs espoirs du rugby français sont actuellement réunis à Fréjus (Var).

Avant chaque entraînement, c'est passage obligé par la salle de musculation !

"Le squat là-bas, le développé couché ici !" Tous se répartissent dans la salle de sport. Objectif : prendre du muscle, mais pas n'importe comment !

On ne veut pas du rentre-dedans. On ne veut pas que des tanks qui percutent et qui rentrent dans la défense.

Robin Ladauge, préparateur physique de l'équipe de France -de 18 ans

Le préparateur physique poursuit : "il faut aussi de la vitesse et apprendre à se protéger face aux collisions qui sont violentes, se constituer une armure".

À la recherche des 40 meilleur(e)s

À l'extérieur, pour la première fois, à côté des garçons, les filles ont été invitées à participer à ce stage.

C'est plutôt pas mal qu'on soit à Fréjus avec tous les garçons pendant une semaine. Ça montre que le rugby féminin commence à monter, donc c'est génial !

Perrine Fagsen, joueuse de l'équipe de France -18 ans

Au bord du terrain, des technicien de la Fédération française de rugby (FFR) scrutent les attitudes. Avec toujours la même exigence. "On cherche à ne pas considérer deux rugbys, mais bien un rugby qui est pratiqué par des hommes et par des femmes", précise Olivier Lièvremont, le directeur technique national de la FFR.

À l'issu de ce rassemblement, les quarante meilleurs, chez les filles comme chez les garçons, seront retenus et sélectionnés pour participer au prochain tournoi international des moins de 18 ans qui se déroulera au Pays de Galles et en Italie.

(Avec Alexandre Dequidt, à Fréjus)