• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Lavandou (83) : la famille de Carla Bruni autorisée à reconstruire une digue

Le Cap-Nègre au Lavandou / © Photo AFP : Patrick Valasseris
Le Cap-Nègre au Lavandou / © Photo AFP : Patrick Valasseris

La famille de Carla Bruni-Sarkozy a été autorisée par la préfecture du Var à reconstruire une digue au pied de la propriété qu'elle possède au Cap-Nègre, dans  la commune du Lavandou 

Par Marc Civallero avec AFP

La famille de Carla Bruni-Sarkozy a été autorisée par la préfecture du Var à reconstruire une digue

L'information a été révélée par Le Canard Enchaîné dans son édition de ce mercredi 21 octobre, une information qui a été confirmée par Jean-Laurent Felizia, conseiller municipal du Lavandou et, par ailleurs, tête de liste EELV/Front de gauche dans le Var pour les élections régionales. L'élu a notamment indiqué :

L'autorisation de reconstruire cet ouvrage qui datait des années 50, du temps de l'ancien propriétaire du Cap-Nègre, l'architecte Faradji, a été donnée par la préfecture du Var, en mai 2015. Normalement, les propriétaires auraient dû d'abord demander l'autorisation à la commune, mais cela n'a pas été fait, Y a-t-il eu un passe-droit ?


 En revanche, "la mairie du Lavandou a autorisé l'acheminement de matériaux depuis la plage de Cavalière", à proximité, a ajouté l'élu. "Pour m'être rendu sur place, j'ai constaté que les travaux ont commencé depuis dimanche", a-t-il précisé en ajoutant qu'il avait pu également consulter les plans des travaux entrepris. Selon lui, "il n'y a pas matière à s'émouvoir sur les aménagements eux-mêmes puisque l'emprise du bâti est la même que celle de l'ouvrage initial. Il est simplement refait à l'identique". Jean-Laurent Felizia a précisé que, selon les textes en vigueur depuis 2010, l'autorisation, dans le cas de la remise en état à l'identique d'un ouvrage ancien, n'est plus automatique, mais laissée à l'appréciation des services de l'État, qui auraient donc tout à fait pu la refuser. Il a regretté par ailleurs que le sentier du littoral soit interrompu à la hauteur de la propriété des Bruni-Tedeschi et ne permette pas au promeneur de faire le tour du Cap-Nègre.

"un Port-Sarko" long de 40 mètres

Selon le Canard Enchaîné, l'ouvrage en cours de construction, que l'hebdomadaire satirique désigne sous le nom de "Port-Sarko", est long de 40 mètres et large de 12,5 mètres. Il pourra faire office d'embarcadère et de quai où pourront s'amarrer les navires. Un autre élu écologiste, Christian Desplats, co-président du groupe EELV au conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui s'est lui-même rendu sur place a déclaré que "Nicolas Sarkozy aurait, selon les riverains du Cap-Nègre, remué ciel et terre pour refaire cette digue". "Il se serait beaucoup agité personnellement", précise-t-il.

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus