Le préfet du Var ordonne trois tirs de loup dans le secteur de Canjuers

Le Préfet du Var a pris un nouvel arrêté qui ordonne trois tirs de prélèvement de loup pour protéger les troupeaux pâturant sur le camp militaire de Canjuers.

Loups dans le parc du Mercantour
Loups dans le parc du Mercantour © Valery Hache AFP
L'arrêté pris par Laurent Cayrel, le préfet du Var ordonne la réalisation de trois tirs de prélèvement de loup en vue de protéger les troupeaux domestiques pâturant sur le camp militaire de Canjuers. Ce nouvel arrêté a été pris suite à de récentes attaques deloups malgré la mise en oeuvre des nouvelles mesures de protection par les éleveurs. 

252 attaques

Dans le secteur de Canjuers les attaques de loups sont en nette augmentation depuis l'an passé. 252 attaques ont été recensés entre le début de l'année et le 31 août dernier. Le bilan s'élève à 683 animaux tués ou blessés. Par coparaion, il ya avait eu 164 attaques pour 464 victimes sur la même période en 2013. Les 3 tirs de prélèvement de loup sont ordonnés sur les communes d’Aiguines, Ampus, Bargème, Bargemon, Bauduen, Chateaudouble, Chateauvieux, Comps-sur-Artuby, La Martre, La Roque Esclapon, Mons, Montferrat, Seillans, Trigance et Vérignon.
Ces tirs seront obligatoirement réalisés sous la coordination et le suivi du chef du service départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), par les agents de l’ONCFS ou par les lieutenants de louveterie du Var ainsi que par des
chasseurs formés (300 au total pour le Var dont 150 sur la zone de Canjuers).
Ces 3 tirs de prélèvements de loup n’interdisent pas les tirs de prélèvement de défense au titre du droit commun sur d’autres sites du Var notamment dans le Haut Var et dans le massif de la Sainte Baume.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter