Le Var se prépare déjà à lutter contre les feux de forêts grâce à des bénévoles

L'été approche et les bénévoles des comités communaux des feux de forêts reprennent du service, en ce mois de mai, dans de nombreux villages varois. Ils s'assurent que les citernes qui peuvent servir aux pompiers soient opérationnelles.

Début de patrouille pour le comité communal des feux de forêts de Salernes ce jeudi 23 mai. Dans une zone forestière de cette commune du centre du Var, des bénévoles inspectent les citernes incendie.

Reconnaissables de loin avec leur tenue orange, ils vérifient ce jour-là l'état d'une citerne installée sur les hauteurs. Elle contient 30 000 litres d'eau et est spécialement dédiée aux hélicoptères des pompiers. Un tour de manivelle et un coup d'œil pour s'assurer que le niveau du précieux liquide n'a pas baissé : 

Une citerne peut se percer avec la rouille par exemple. Si on ne la vérifie pas et que la citerne est vide, ça va être désastreux en cas d'intervention des pompiers!

Bernard Biaconi, président du CCFF de Salernes. 

Si une fuite ou un problème est détecté, ils sont immédiatement signalés et le conseil départemental fait le nécessaire pour les réparations. 

Une mission de prévention

La carte de la commune est étalée sur le capot du 4x4 orange des bénévoles. C'est le moment de se répartir les zones de surveillance.

Les comités communaux des feux de forêts ont une mission de prévention. À Salernes, ils quadrillent le territoire pour surveiller du mieux possible les 40 hectares de forêt, l'équivalent de 56 terrains de football. 

Tous les weekends, il y a des patrouilles de 2 personnes minimum qui partent et si on peut, on essaie de partir en semaine aussi pour les retraités. Les jeunes comme moi prennent des journées dès qu'ils ont un peu de vacances pour faire le maximum de patrouilles

Lohan Ferretti, Bénévole au CCFF

Vigilance renforcée

Alors que l'été approche, la vigilance se renforce. Les 13 citernes de la commune doivent être auscultées. Parmi les dangers : la corrosion, de la rouille ou des tags, qui posent un problème en cas d'intervention. Et peuvent surtout créer des fuites et rendre les citernes inutilisables.

"Ça efface le logo de Salernes et ça empêche d'avoir les informations de repérages des pompiers", précise Julien Abeille, bénévole au CCFF.

Appel aux bénévoles

Le comité communal des feux de forêts de Salernes compte une quinzaine de membres. Ce qui est bien, mais insuffisant pour quadriller comme il le faut les vastes étendues de la commune.

Le CCFF lance donc officiellement un appel à de nouveaux bénévoles.

Cela nous permettrait d'être plus nombreux, et donc de pouvoir faire plus de patrouilles, et surtout plus souvent!

Bernard Bianconi, président du CCFF de Salernes

Avis donc aux habitants qui se sentiraient inspirés par cette belle mission, qui vient compléter celle des pompiers. Pour vous engager, il faut vous rapprocher de la mairie de votre commune.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité