Le Rugby Club Toulonnais à la recherche de constance

Le Manager général du RCT Patrice Collazo derrière un groupe qui manque encore de confiance. / © JF FUSTER/FTV
Le Manager général du RCT Patrice Collazo derrière un groupe qui manque encore de confiance. / © JF FUSTER/FTV

Actuellement 7ème du classement du Top 14, le RCT connaît un début de saison en dents de scie. Sans ses blessés et ses internationaux, le groupe n’offre pas encore toutes les garanties surtout à l’extérieur. Et voilà que se profile dimanche un déplacement au stade français.
 

Par Eric Ambrosini

La victoire à Agen lors de la 1ère journée du Top 14 était porteuse d’espoir mais il s’agissait visiblement d’un succès en trompe l’œil. Les lourdes défaites subies à Bordeaux-Bègles et Brive ont fait la démonstration que l'équipe voyageait mal et souffrait d'un manque de confiance et de repères collectifs.


Un RCT toujours en construction

Sans ses internationaux, handicapé par les blessures, ce Rugby Club Toulonnais se construit en ce début de saison à la force du poignet… et Patrice Collazo en est conscient.

"On se construit dans la difficulté, on passe par des étapes compliquées mais je sens que ce groupe a envie d’avancer."


Trouver une certaine continuité

Une très bonne première mi-temps au stade Mayol face au Racing 92 (32-29) et un combat remporté de haute lutte devant une équipe de La Rochelle qui n'aura réussi à inscrire que 3 petits points (23-3). Ces prestations de bonne facture laissent entrevoir quelques bons espoirs. Et les 2 matches à venir sont l’occasion pour les rouge et noirs de valider ces bonnes performances.

"Je souhaite que l’on trouve une continuité dans la performance et la confiance." précise Patrice Collazo.

Mais cela passe par une rigueur et un effort de discipline qui ont fait défaut jusqu’à présent.


Trop d’erreurs qui avantagent l’adversaire

"Il faut arrêter de donner confiance à l’adversaire" peste Patrice Collazo. "A Agen, nous avons montré que nous étions capables mais ce que l’on donne à l’adversaire sous forme d’erreurs ou de pénalités gratuites nous handicapent."
 
"On fait de bons matches" ajoute Anthony Etrillard mais le talonneur du Rugby Club Toulonnais est encore dans l'interrogation
"Est-ce du relâchement ? On ne sait pas mais il faut corriger cela pour éviter de retomber dans les travers de la saison dernière... et ces travers nous ont couté cher !"

Pour mémoire, le RCT n'avait pu se qualifier pour les phases finales. 


Le Stade Français et Bayonne en ligne de mire

Le calendrier du RCT propose deux matches avant une trêve qui durera une vingtaine de jours. Ces deux rencontres semblent à la portée des rouge et noirs. D’abord un déplacement à Paris face à un Stade Français en difficulté : dernier du Top 14 avec un seul succès en 6 matches. Puis la réception de l’Aviron Bayonnais promu de Pro D2.

Deux matches faciles ? Deux matches où le RCT doit logiquement engranger des points ? Patrice Collazo reste prudent :

"Paris a le dos au mur. Mais le club a des joueurs de qualité… le contexte est tendu, ils ont la pression du président et du staff mais leur capacité à se mobiliser dans les moments difficiles est une spécialité maison !"


Le RCT sera-t-il capable de renouveler sa performance à Agen ? le RCT saura-t-il montrer le même visage à l’extérieur qu’à domicile ?
La rencontre dimanche à Paris fera office de test.

 

Sur le même sujet

Les + Lus