Le Varois Clément Giraud en tête des 900 Nautiques partis de Saint-Tropez

Les concurrents des 900 Nautiques, au départ dans le golfe de Saint-Tropez. / © Société Nautique Saint-Tropez
Les concurrents des 900 Nautiques, au départ dans le golfe de Saint-Tropez. / © Société Nautique Saint-Tropez

La course au large en Méditerranée est partie dimanche 24 mars de Saint-Tropez. Après deux jours en mer, Clément Giraud navigue en tête sur IMOCA, juste devant la Cannoise Alexis Barrier. Tous deux sont candidats au prochain Vendée Globe.

Par Jacqueline Pozzi

Quarantième heure de course depuis le départ de Saint-Tropez. Les concurrents naviguant sur IMOCA, catégorie taillée pour la course au large, passent la pointe de la Sardaigne.

En tête, le Varois Clément Giraud. Il n'est qu'à quelques bords d'Alexia Barrier, la Cannoise qui menait la flotte un peu plus tôt, et des autres varois Hugues et Jean-Guillem Destremau.
 
Position des concurrents IMOCA dans le 900 Nautiques à 15 heures CET. En blanc et en tête, Clément Giraud, en violet Alexia Barrier, en jaune Hugues et Jean-Guillem Destremau. / © Société Nautique Saint-Tropez
Position des concurrents IMOCA dans le 900 Nautiques à 15 heures CET. En blanc et en tête, Clément Giraud, en violet Alexia Barrier, en jaune Hugues et Jean-Guillem Destremau. / © Société Nautique Saint-Tropez

Tous ont des rêves de Vendée Globe plein la tête. Et se voient sur la ligne de départ des Sables d'Olonne en novembre 2020.

En attendant, c'est avec la Méditerranée qu'il leur faut en découdre. Et la course qui va les mener jusqu'au sud des Baléares pour revenir à Saint-Tropez, ne sera pas forcément de tout repos.

En descendant le long de la Sardaigne, Clément Giraud, affichait son enthousiasme :
 
Clément Giraud pendant les 900 Nautiques
Vidéo postée par le Varois Clément Giraud le mardi 26 mars, alors qu'il navigue en tête des bateaux IMOCA engagés dans les 900 Nautiques en Méditerranée. - Clément Giraud - Clément Giraud

Dès le départ, la météo s'annonçait musclée.

Au point de contraindre les organisateurs de la Société Nautique de Saint-Tropez à repousser le départ prévu initialement samedi 23 mars. Les bateaux ont finalement franchi la ligne dimanche soir aux alentours de 18 heures.

Trois IMOCA, mais aussi des solos, des doubles et des équipages : en tout une trentaine de bateaux ont pris le départ de cette aventure, après plusieurs heures d'attente de la fenêtre météo. Nous avons rencontré les concurrents au port :
 

Ce mardi en milieu de journée, au regard des prévisions météo, les organisateurs ont décidé de neutraliser la course. S'en est donc terminé, sauf pour les IMOCA qui continuent leur route. Le premier est attendu dès mercredi à l'arrivée, à Saint-Tropez.

Suivez la course sur le site de la SNST.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus