Un Serbe transformé en esclave, battu et privé de nourriture

Un cas d'esclavage moderne a été découvert dans le village de Gonfaron, dans le Var. Un Serbe d'une trentaine d'années a été maltraité et torturé pendant des mois par un Français de 31 ans chez qui il était hébergé. Le tortionnaire présumé a été interpellé.

Par Annie Vergnenegre

Quand il est arrivé à Gonfaron ne novembre 2015, l'homme d'origine serbe n'imaginait pas ce qui l'attendait. Hébergé chez un français né en Serbie, qu'il était venu aider, il s'est au fil des mois retrouvé en position d'esclave. Le tortionnaire présumé avait rencontré sa victime lors d'un voyage en Serbie, alors qu'il recherchait quelqu'un pour l'aider dans son travail de poseur de fenêtres.

Il perd 40 kilos

Selon Francebleu, qui révèle l'affaire ce jeudi matin, la victime a subi des privations de nourriture, jusqu'à perdre 40 kilos en quelques semaines. Mais la maltraitance ne s'arrête pas là. Le maçon juge que le jeune homme ne travaille pas assez bien et lui fait perde des client, alors il le punit :

ses mains, posées sur une table avec des morceaux de verre sous les paumes, sont écrasées par une batte de baseball.


Coups de cutter ou de poing américain, les violences gratuites sont quotidiennes. La victime éatit aussi obligée de dormir sur le balcon ou privée de sanitaires.

Fractures récentes aux deux bras

L'état de la victime va finir par nécessiter sa conduite à l'hôpital. Comme il ne maîtrise pas le français, son bourreau donne sa version des faits sur l'origine des blessures. Mais les médecins vont être alertés par "des fractures récentes sur les deux avant-bras, qui n'ont pas été réparées," rapporte Francebleu.

L'affaire avait débuté avec un signalement du parquet de Paris, puis l'ouverture d'une enquête à Draguignan le 4 janvier. A l'issue de sa garde à vue, l'auteur présumé des faits a été placé en détention provisoire"traite d'être humain" et "actes de tortures et de barbarie".  L'incrimination pour laquelle il est mis en examen est passible de la réclusion
à perpétuité.

Il est également poursuivi pour extorsion de fonds, violences aggravées sur sa concubine et sur un enfant de 4 ans.

Sur le même sujet

Les + Lus