"Découper", "égorger", "tuer" : une enseignante du Var menacée de mort par un ancien élève

Une enseignante d'un collège varois a reçu un message vocal de la part d'un ancien élève. Elle y est menacée de mort, une plainte déposée, une enquête ouverte par le parquet de Toulon.

Une enseignante de La Seyne-sur-Mer, dans le Var, a reçu un message vocal la menaçant de mort, a appris le quotidien Le Figaro ce mardi 27 février.

Cette professeure au collège Henri-Wallon a porté plainte. La cheffe de cabinet de la rectrice de l'académie de Nice a confirmé ce mercredi matin l’information à la rédaction de France 3 Côte d'Azur.

Un message audio menaçant

Des paroles menaçantes ont été envoyées par un ancien élève de cet établissement situé avenue Gérard-Philipe, à une enseignante d'éducation physique, qu'il menace de "découper", "égorger", et "tuer".

Le proviseur de l’établissement a fait un signalement au titre de l’article 40 du code de procédure pénale, confirme le rectorat. La plainte a été déposée ce lundi matin 26 février. 

Une enquête en cours

Une enquête a été ouverte pour "menaces de mort sur un enseignant" par le procureur de la République de Toulon, Samuel Filniez, explique France Bleu Provence. L’élève serait un ancien pensionnaire de l’établissement, il a été exclu de l'établissement, affirme nos confrères de la radio publique.

Le rectorat stipule quant à lui que l’enseignante concernée bénéficiera de la protection fonctionnelle dans le cadre de cette affaire.