Fabien Matras, seul candidat en lice pour la présidence du parti Renaissance dans le Var

Qui pour succéder à Mourad Boudjellal, démissionnaire de la présidence du parti Renaissance dans le Var ? Ce lundi 24 avril, un seul candidat est déclaré : il s'agit de l'ancien maire et député varois, Fabien Matras.

Maire de Flayosc de 2014 à 2017 puis député de la 8e circonscription du Var entre 2017 et 2022, Fabien Matras brigue désormais de nouvelles responsabilités politiques.

Après la démission de Mourad Boudjellal du poste de président de Renaissance dans le département azuréen la semaine passée, une nouvelle élection est prévue ce vendredi 29 avril.

La fin d'une aventure de trois mois pour l'ancien président et actionnaire du Rugby club toulonnais justifiée ainsi par la porte-parole de Renaissance dans le Var, Sereine Mauborgne, au micro de France bleu Provence : "Au regard des nouveaux engagements que Mourad Boudjellal a pris, notamment avec l'éditeur Gallimard, il fait face à de nouvelles contraintes et préfère laisser les commandes à quelqu'un capable d'assumer pleinement les responsabilités de président du parti Renaissance."

Seul en piste

Dans cette course à la présidence du parti, qui sera décidée par le bureau varois composé d'une vingtaine de membres, peu de concurrents en lice pour le moment. Ce lundi 24 avril, seul Fabien Matras candidate au poste. 

Dans une lettre adressée aux adhérents de Renaissance il y a quelques jours, il précisait pourquoi il n'avait pas, jusqu'alors, pris de "responsabilité au sein [du] mouvement". Il lui semblait "capital qu’émergent, à côtés des élus que nous étions, des personnalités qui seraient en mesure d’ancrer notre mouvement dans le paysage politique varois."

Contacté par la rédaction de France 3 Côte d'Azur, il détaille cette nouvelle mission qu'il assumerait à titre bénévole.

Les circonstances font qu'aujourd'hui je pense que quelqu'un qui a une expérience politique reprenne le mouvement dans le département parce que la situation n'est pas facile, et je pense que j'ai le bon profil pour ça. D'une part parce que j'ai l'expérience, et d'autant plus que moi, en tout cas ce n'est pas prévu pour l'instant, à être candidat aux prochaines élections. Donc c'est bien aussi d'avoir quelqu'un qui soit d'une certaine neutralité.

Fabien Matras, candidat à la présidence de Renaissance dans le Var

"Un vrai travail à réaliser"

Sur ces terres varoises dominées politiquement par la droite et le Rassemblement national, Fabien Matras ne compte pas faire de la figuration.

"Je pense qu'il y a un vrai travail à réaliser, et je pense que c'est ce qu'il manque depuis longtemps. Il faut que l'on arrive à structurer le mouvement pour l'inscrire dans la durée et dans le paysage politique varois. Après, les choses font que ce n'est pas forcément évident. Le mouvement a aussi évolué, on est passé d'En Marche, à La République en Marche, puis à Renaissance... Je pense maintenant que le temps de se poser est arrivé" explique celui a créé une entreprise de formation qu'il gère au quotidien.

Construire étape par étape

En ligne de mire pour le potentiel futur président du mouvement créé par Emmanuel Macron, l'organisation d'une structure locale et le maillage du territoire varois grâce à des comités locaux (dans les communes ou les agglomérations), une dizaine espère Fabien Matras, avant "de se concentrer sur les échéances municipales qui arrivent."

Ces comités ne sont pas créés, cela va l'être dans les semaines qui viennent, et c'est à ce moment-là que l'on va voir sur combien d'adhérents actifs on compte.

Fabien Matras, candidat à la présidence de Renaissance dans le Var

Les quelque 500 adhérents à jour de cotisation vont être appelés à participer à cette reconstruction qu'espère orchestrer le candidat qui aura 40 ans l'an prochain.

Retourner sur les marchés

Fabien Matras souhaite fédérer et voir les forces vives du parti qui soutient l'action du chef de l'Etat aller au contact de la population pour permettre des remontées du terrain vers les représentants de l'exécutif : "Ce que je souhaite, c'est d'arriver à apaiser un petit peu, car forcément le départ de Mourad a créé quelques tensions en interne. Le climat global n'est pas facile non plus depuis un petit moment maintenant."

Fabien Matras veut aussi interroger les Varois et "retourner sur les marchés". Un souvenir de l'accession à son mandat municipal. "C'est comme ça que j'ai commencé, en faisant du porte-à-porte pour écouter les gens, savoir quels sont leurs besoins. C'est vraiment sur cela que je veux que l'on reparte."

Pour le moment, personne en face ne semble pouvoir venir contrarier ces projets, Fabien Matras étant le seul candidat déclaré ce 24 avril, lorsque la rédaction de France 3 Côte d'Azur l'a contacté dans la matinée.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité