La frégate Courbet de Toulon saisit 5 tonnes de drogue en trois semaines

Actuellement déployée dans la région de l’océan Indien et du golfe Persique, la frégate Courbet originaire de Toulon a réalisé sa seconde saisie de drogue en 3 semaines. 75 ballots de 20 kg de résine de cannabis ont été saisis .

La frégate Courbet (numéro de coque F712) est le troisième bâtiment de la classe La Fayette de la Marine nationale française.
La frégate Courbet (numéro de coque F712) est le troisième bâtiment de la classe La Fayette de la Marine nationale française. © PATRICE COPPEE / AFP
75 ballots de 20 kg de résine de cannabis ont été saisis dimanche dernier 5 janvier par l’armée française, a annoncé l’état-major de la Marine. Une belle "pêche" réalisée par des Varois à l'est du golfe d'Oman.

C'est cours d’un vol de surveillance maritime réalisé le 4 janvier après-midi, que l’hélicoptère Panther de la flottille 36F a repéré un boutre suspect. Toute la nuit, la Frégate  Courbet originaire de Toulon dans le Var l’a pisté.
Le lendemain  matin, Au petit matin, une équipe de visite du bord et  un chien spécialisé dans le détection de stupéfiants ont permis de découvrir de la résine de cannabis.
L’opération était terminée en milieu d’après-midi et la drogue transférée à bord.
Au total, 75 ballots d’environ 20 kilos de résine de cannabis chacun ont été saisis pour un total de plus de 1,5 tonne. Cette action est la première prise française pour l’année 2020, et la deuxième prise pour le Courbet depuis son départ en mission en novembre dernier. Le bilan du navire varois dépasse déjà les cinq tonnes, car le 13 décembre 2019, la frégate avait alors saisi plus de 3,5 tonnes de résine de cannabis dans la même zone.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité drogue faits divers