Rugby : les joueurs du RC Toulon proposent une baisse de salaire "spontanée"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Les joueurs du RC Toulon le 1er mars dernier.
Les joueurs du RC Toulon le 1er mars dernier. © GERARD JULIEN / AFP

Les joueur du Rugby club toulonnais ont proposé de manière "spontanée", "collégiale et unanime" une baisse de leur salaire auprès de leur président Bernard Lemaître.

Avec cette décision, ils souhaitent prouver leur "volonté de contribuer à l'effort collectif visant à préserver la santé économique" de leur club, touché par l'arrêt des compétitions à la suite de la crise sanitaire.

En effet, sans les revenus provenant des matches (billetterie, partenariats), le RCT, comme d'autres clubs de Top 14, fait face à des difficultés financières.

Le propriétaire-président du club Rouge et Noir, Bernard Lemaître a tenu à saluer une "décision importante" qui "renforce encore plus notre motivation et notre envie de relever les défis de demain", explique-t-il dans un communiqué.

Une décision bien accueillie par les supporters :
Bernard Lemaître s'est même déjà tourné vers la suite.

"Avec une équipe aussi unie, nous pourrons, j'en suis sûr, bâtir un avenir solide, rempli d'émotions et marqué par des succès", a-t-il conclu.

Par exemple, le troisième ligne italien Sergio Parisse (36 ans) pourrait prolonger une saison de plus, car il rêve d'une ultime sélection avec la "Nazionale", comme il l'a dit au site Planet Rugby.

Le RC Toulon avait lancé une cagnotte en ligne au profit des hôpitaux et du personnel soignant durant le confinement.

Il y a quelques semaines, l'AS Monaco négociait avec les joueurs une baisse de salaire durant la crise du coronavirus.

Un petit souvenir vu sur le web :


- Avec AFP
   

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.