• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Toulon : le médecin urgentiste lui donne 3 claques à l'hôpital, elle porte plainte

Les faits se sont déroulés à l'hôpital sainte-musse de Toulon le vendredi 5 octobre 2018. / © Bruno Isolda/worldpictures/MAXPP
Les faits se sont déroulés à l'hôpital sainte-musse de Toulon le vendredi 5 octobre 2018. / © Bruno Isolda/worldpictures/MAXPP

Admise aux urgences suite à des malaises, une patiente reçoit 3 claques de la part du médecin urgentiste. Simple geste de stimulation ou acte de violence ? La patiente a décidé de porter plainte pour agression.

Par Eric Ambrosini

Que s'est-il passé le vendredi 5 octobre aux urgences de l'hôpital Sainte-Musse de Toulon ? Admise dans le service après avoir été victime de malaises, une Varoise reçoit 3 claques qualifiées de "soutenues" de la part d'une médecin-urgentiste. Ce geste considéré par le milieu médical comme un simple geste de stimulation a-t-il été adapté à la situation ?
 

3 claques et une ITT de 5 jours !

Selon le témoignage de son mari, la patiente très "choquée" a rapidement ressenti des douleurs au cou et au dos. Résultat : une incapacité totale de travail de 5 jours et une véritable incompréhension. Elle réclame des explications de la part du médecin urgentiste et a décidé de porter plainte pour agression.
 

Son mari raconte

 "Elle ne comprend pas l'injustice d'être frappée alors qu'elle était dans un état de vulnérabilité et dans un lieu dans lequel on doit avoir confiance et se sentir en sécurité", témoigne son mari.

Une enquête interne ouverte

La direction de l'hôpital a décidé d'ouvrir une enquête interne pour savoir si le geste de la médecin urgentiste était conforme à la situation médicale. Au vu du résultat, celle-ci estime d'ores et déjà que cet acte de stimulation pourrait être "inapproprié" et souhaite trouver une issue positive à cette situation.


 

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus