Dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 février, trois agents de police qui n'étaient pas en service, ont été agressés sur la place d'Armes à Toulon. Deux hommes sont mis en examen.

Suite à l'agression de 3 policiers le weekend dernier, deux individus de 28 et 31 ans ont été identifiés et mis en examen. Ce lundi, le procureur de la République de Toulon, Samuel Finielz, a précisé les faits reprochés : "3 à 4 individus sortaient d'un débit de boissons lorsqu'ils ont pris à partie les fonctionnaires de police" et "ont commis des violences particulièrement graves à leur encontre".

Ceci a pu être établi à partir des images de vidéosurveillance.

Les violences particulièrement graves ont eu des conséquences médicales sévères.

Samuel Finielz, procureur de la République de Toulon

Les deux suspects, nés en 1991 et 1994, avaient reconnu leur présence sur les lieux où les faits ont été commis, tout en assurant être intervenus dans une altercation impliquant plusieurs personnes, avait indiqué lundi le procureur.

Ces agressions ont entraîné une incapacité totale de travail de 10 jours pour deux des policiers, et de 30 jours pour le troisième fonctionnaire.

Lors de la perquisition chez l'un des individus, le téléphone dérobé à l'un des policiers a été retrouvé. Les deux individus ont été déférés ce lundi après-midi au parquet de Toulon.

Une information judiciaire sera ouverte pour plusieurs chefs d’infraction. Tout d’abord pour "violences sur fonctionnaire de police nationale ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieur à 8 jours". Il y a également des outrages commis avant l'altercation et le vol avec violence ayant entraîné une ITT de plus de 8 jours. Avec des circonstances aggravantes, la peine encourue est 10 ans d’emprisonnement.

Le procureur indique dans un communiqué audio envoyé à la presse que "le parquet va prendre des réquisitions de placement en détention provisoire, car il y a des investigations à réaliser afin d'identifier, délocaliser les autres personnes susceptibles d'avoir participé aux faits".

De vives réactions

Dans la nuit du 3 au 4 février vers 1h40 du matin, 3 policiers, qui ne travaillaient pas au moment des faits, ont été passés à tabac à Toulon. Les trois fonctionnaires sévèrement blessés ont été transportés à l'hôpital. 

Les trois policiers hors service ont été "reconnus et violemment pris à partie par une dizaine d’individus munis de ceintures et de bouteilles. Soutien total aux policiers et prompt rétablissement à eux", a écrit la porte-parole de la police nationale. 
Hubert Falco, le maire de Toulon, a réagi sur les réseaux sociaux.

"J'adresse tout mon soutien aux 3 policiers nationaux agressés cette nuit sur la place d’Armes alors qu’ils n’étaient plus en service (...) J'espère que leurs agresseurs seront rapidement appréhendés." 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité