Un carton contenant une tête a été retrouvé en centre-ville de Toulon : un homme interpellé

Une grosse intervention s'est déroulée dans le centre ville de Toulon ce lundi 1er février. Un carton contenant une tête a été retrouvé en plein centre-ville. Le Raid est intervenu et a interpellé un homme d'une quarantaine d'années.

Une partie du centre-ville de Toulon est actuellement bouclé.
Une partie du centre-ville de Toulon est actuellement bouclé. © Flore Fenouillet FTV

Une grosse intervention s'est déroulée en début d'après-midi dans le coeur de Toulon ce lundi 1er février.

Vers 14 heures des passants ont signalé avoir vu un homme les mains pleines de sang à la fenêtre de son appartement ainsi qu'un carton contenant une tête humaine tranchée jetée par une fenêtre.

Les faits se sont déroulés en plein centre-ville, au niveau du Cours Lafayette. Le quartier entre le cours et les rues Vincent-Cordouan et Garibaldi a été bouclé. 

La tête enfermée dans un carton a été jeté par la fenêtre d’un immeuble de la rue Garibaldi. Elle appartiendrait à un SDF invité par le propriétaire de l’appartement.

Selon nos informations, la police municipale était intervenue la nuit dernière à l'occasion d'une rixe. Les agents avaient alors contrôlé le propriétaire et deux personnes sans domicile fixe présentes sur les lieux.

Le propriétaire des lieux, légèrement blessé n’avait pas alors souhaité être hospitalisé.

 Une grosse intervention est en cours dans le centre ville de Toulon lundi 1er février.
Une grosse intervention est en cours dans le centre ville de Toulon lundi 1er février. © Flore Fenouillet FTV

Les hommes du RAID, unité d'élite de la Police nationale, sont intervenus ce lundi après-midi pour interpeller le propriétaire du logement. L'interpellation a eu lieu vers 15H00, après que les policiers ont enfoncé la
porte derrière laquelle le suspect s'était barricadé. Aucun des policiers n'a été blessé lors de l'opération, et l'homme interpellé, seul dans l'appartement, n'était pas armé.

Il s'agit d'un homme d'une quarantaine d'années, un ancien militaire. Plusieurs témoins dans le quartier parlent d’un homme tranquille et calme mais qui aurait "déraillé" depuis une semaine en raison, en lien avec une séparation affective.

Vers 15h30, la police annonçait l'opération comme terminée.

"Aucun élément ne permet de lier cet acte à un événement terroriste"

Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Var, saisie de l'enquête.

"Cet acte inqualifiable est l'expression de ce que la folie humaine, poussée à son paroxysme, peut produire de pire", a réagi le maire LR de Toulon Hubert Falco dans un communiqué, précisant que "les motivations de l'individu qui a commis ce geste barbare (n'étaient) pas encore connues".

Toujours selon le premier magistrat de la ville, "une enquête est en cours et semble s'orienter vers un horrible fait divers".
 

L'homme a été conduit à l'hôpital afin de subir des tests psychologiques.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sdf société police sécurité