Avignon : un élève de l'école hôtelière élu meilleur apprenti de France

A seulement 18 ans, Gauthier Corzan a été élu meilleur apprenti cuisinier de France
A seulement 18 ans, Gauthier Corzan a été élu meilleur apprenti cuisinier de France

L'avenir de la cuisine française est assuré. A seulement 18 ans, Gauthier Corzan, élève de l'école hôtelière d'Avignon, a été élu meilleur apprenti cuisinier de France 2017, lundi, à Paris

Par Ludovic Moreau

Ils étaient douze candidats sélectionnés pour la finale de la 64° édition du concours organisée par l'association des Maîtres cuisiniers de France. Douze, déjà vainqueurs dans leur région respective, douze, à vouloir être sacré meilleur apprenti cuisinier de France. Il y avait beaucoup d'émotion, lundi matin dans les cuisines de l'école hôtelière Ferrandi, à Paris. Pendant le week-end, ils ont appris le décès de Paul Bocuse, l'icône de la cuisine française, élu meilleur cuisinier du siècle.
L'épreuve a duré 4H30, pendant laquelle ils devaient réaliser :
- deux amuses bouches à base de saumon et de gambas
- un Bavarois d'avocat parfumé au curry
- un râble de lapin en rognonnade
- un soufflé chocolat et mandarine
Pour élire le vainqueur, le jury était composé de maîtres cuisiniers de France, de meilleurs ouvriers de France et de chefs reconnus. Plusieurs critères étaient retenus pour départager les candidats : propreté du plan de travail, organisation, technique, gaspillage et temps. Ça c'est pour le côté cuisine, côté dégustation, les critères étaient l'aspect, la tenue, la cuisson, la présentation et l'harmonie.

Gauthier Corzan, meilleur apprenti cuisinier de France

Après une longue attente, à seulement 18 ans, Gauthier Corzan a été élu meilleur apprenti cuisinier de France 2017. Il est la fierté de son école hôtelière à Avignon.
Pour arriver à ce niveau, Gauthier a eu de sacré coach, comme Guilhem Sevin, maître étoilé propriétaire du restaurant Christian Etienne.

Il a fait son stage de 3° avec nous, je lui ai dit, si tu veux un maître d'apprentissage, tu peux revenir

raconte Guilhem Sevin. A ses côté aussi, Olivier Chaussy, chef du Bercail et Patrice Leroy, son chef enseignant à l'école hôtelière.
Parmi les finalistes, Ariful-Islam Mozumder, originaire d'Antibes dans les Alpes-Maritimes est arrivé deuxième. Cette année, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a su affronter et vaincre des jeunes candidats issus de cuisines prestigieuses comme celle du Meurice ou de l'Elysée.

Sur le même sujet

Les cheminots de la région PACA rassemblés à Nice

Les + Lus