Vedène : un dispositif pour crever les pneus des véhicules des gendarmes

Dans la nuit du 4 au 5 février, lors d'une opération de surveillance des gilets jaunes sur le rond-point à proximité du péage Avignon-Nord, les gendarmes ont découvert devant leur véhicule, un dispositif destiné à crever les pneus. Une enquête est en cours pour déterminer les auteurs.

Dispositif destiné à crever les pneus des véhicule de la gendarmerie
Dispositif destiné à crever les pneus des véhicule de la gendarmerie © Groupement de gendarmerie de Vaucluse
Dans le cadre d'une opération de surveillance des gilets jaunes, les gendarmes étaient stationnés au rond-point de Vedène, à proximité du péage Avignon-Nord.

Dans la nuit du 4 au 5 février, ils ont découvert devant leur véhicule, sur le sol, un dispositif destiné à crever les pneus. Un dispositif artisanal composé d'un tube métallique sur lequel sont soudés des clous. Une dizaine de ces dispositifs étaient éparpillés.

Il y avait une volonté délibérée de crever les pneus de notre véhicule,

indique un gendarme et ajoute :

Imaginez que ces dispositifs crèvent les pneus d'un poids-lourd sur l'autoroute, il faut être complétement inconscient pour commettre un tel délit.

La gendarmerie reconnaît que c'est la première fois qu'elle se retrouve confrontée à cette acte de malveillance.

Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de ces dispositifs et les auteurs. La piste s'oriente vers les gilets jaunes, "cette nuit-là, il n'y avait que les gilets jaunes présents sur le rond-point" a précisé un gendarme chargé de l'enquête.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société enquêtes justice